Coronavirus: L’Espagne fixe le prix des tests antigéniques à moins de 3 euros après une polémique

Le gouvernement espagnol a fixé, jeudi, les prix des tests antigéniques d’autodiagnostic Covid-19 à 2,94 euros l’unité. L’opposition avait réclamé de fixer leur prix unitaire à 2 euros après une le déclenchement de la vague d’Omicron.

Le ministère espagnol de la Santé a déterminé le prix maximum de 2,94 euros pour chaque unité de test antigénique d’autodiagnostic, aussi appelés auto-test ou test rapide du covid-19. Les parlementaires avaient débattu pour que leur prix n’excède pas 2 euros afin que toutes les bourses puissent se tester au covid-19 et un vif débat sur l’importance des prix de ces tests par rapport aux moyens des ménages espagnols avait été créé.

Actuellement le prix de revient de l’unité de test pour les pharmaciens est de 2,9 euros, à cause de la demande européenne très importante et le manque de stocks. Mais dans quelques jours, les officines pourront retrouver les prix usuels et avoir de bonnes marges bénéficiaires.

La fixation de ce prix intervient après une polémique en Espagne et l’appel des parlementaires à baisser les prix unitaires après qu’ils se soient envolés lors de la vague d’Omicron.

L’Espagne qui a été touchée de plein fouet par la vague de coronavirus en décembre a vu le nombre de test antigéniques achetés se multiplier par 8 entre novembre et décembre.

La vente de tests antigéniques d’autodiagnostic Covid-19 a atteint 21,28 millions d’unités en décembre dernier, contre 2,488 millions 30 jours avant, soit 8,55 fois le chiffre enregistré en novembre et 32,8 fois le chiffre enregistré en octobre, selon les données du cabinet de conseil IQVIA, qui font office de planification pour le secteur pharmaceutique en Espagne.

Face à la ruée vers les autotest, leur prix a également augmenté puisque les fournisseurs espagnols se sont pris en retard dans les commandes de tests par rapport aux autres pays européens, indiquent des médias espagnols, citant des sources ministérielles.

Et d’ajouter que les pharmacies se sont donc tournées vers des fournisseurs internationaux et ont dû payer les tests en décembre à 4 ou 5 euros l’unité.

Alors que le pays est confronté à la vague d’Omicron depuis près de 80 jours, la Commission interministérielle des prix des médicaments a décidé de fixer les prix des autotests et de les fixer à près de 3 euros pour permettre à tous les Espagnols de se tester.

Le département de la Santé a par ailleurs exclut de libéraliser la vente aux supermarchés et autres revendeurs, laissant le monopole aux pharmacies.

Au Maroc, les prix des autotest de diagnostique au coronavirus oscillent entre 100 et 150 dirhams et le prix des tests PCR ont été fixés par le gouvernement à 400 dirhams. L’Espagne est l’un des pays européens pratiquant les prix les plus élevés des tests PCR, avec des prix allant de 80 euros à 150 euros, d’où l’importante partie de la population qui se dirige vers les autotests avant de faire le PCR.

Coronavirus: L’Espagne fixe le prix des tests antigéniques à moins de 3 euros après une polémique Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page