ACAPS : Malgré la pandémie, le secteur des assurances a enregistré un taux de croissance de 1%

Malgré les circonstances difficiles marquées par la pandémie du Covid-19 et ses répercussions sur l’économie nationale, le secteur des assurances a enregistré un taux de croissance de 1% au cours de l’année 2020.

Dans son rapport annuel au titre de l’année 2020, l’Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale (ACAPS), le volume des primes émises en affaires directes s’est élevé à 45,1 milliards de dirhams, marquant un ralentissement par rapport au taux de croissance atteint en 2019, estimé à environ 8,6 %.

Présenté au Chef du gouvernement Aziz Akhannouch mercredi, par le président par intérim de l’ACAPS, le rapport fait savoir que la structure des chiffres d’Affaires (CA) indique toujours la prédominance des catégories « Vie et capitalisation » et « Véhicules terrestres à moteur », qui représentent 71,7 % du total des émissions, en plus des catégories « accidents corporels » et « accidents du travail », avec un taux qui atteint 86,4 %.

Avec cette performance, le secteur de l’assurance au Maroc occupe le 49e rang au niveau mondial au titre de l’année 2020, en hausse d’un rang par rapport à 2019, tout en conservant la deuxième place en Afrique après l’Afrique du Sud, et la troisième dans le monde arabe après les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite.

Ainsi, et toujours selon le rapport de l’ACAPS, le montant des frais d’accidents et d’indemnisation payés par les entreprises d’assurance et de réassurance était d’environ 27,9 milliards de dirhams en 2020, soit une baisse de 3,2% par rapport à 2019. Cette baisse a été plus importante pour les assurances autres que l’assurance-vie (-5,4%), soulève le rapport.

Selon les données officielles, le marché marocain de l’assurance a enregistré en 2020, un taux de pénétration de 4,1%, ce qui le place au premier rang dans le monde arabe et au deuxième rang au niveau africain après l’Afrique du Sud.

Au niveau des provisions techniques du secteur des assurances, elles s’élèvent à 182,5 milliards de dirhams fait savoir l’ACAPS dans son rapport, soit une augmentation de 6,5% par rapport à 2019, tandis que les provisions techniques des assurés directs représentent 94% des provisions totales s’élevant ainsi à 171 milliards de dirhams.

S’agissant de la rentabilité, le secteur des assurances a réalisé en 2020 un résultat net de 3,2 milliards de dirhams, en baisse de 18,7 % par rapport à 2019.

ACAPS : Malgré la pandémie, le secteur des assurances a enregistré un taux de croissance de 1% Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page