Younes Sekkouri: L’accord sur les travailleurs marocains au Portugal, une avancée majeure 

Le Maroc et le Portugal ont signé, ce mercredi, un accord sur l’emploi et le séjour des travailleurs marocains au Portugal, qui s’inscrit dans la dynamique de modernisation des instruments de partenariat entre les deux pays.

Pour le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, cet accord constitue « une pierre angulaire pour parachever l’édifice inauguré par le Maroc et le Portugal au profit des citoyens et des économies des deux pays ».

Dans une déclaration à la presse, Sekkouri a estimé que l’accord revêt une dimension « importante » dans la mesure où les Marocains souhaitant se rendre au Portugal pour y travailler pourront le faire dans des conditions « très favorables ».

Les travailleurs marocains jouiront, désormais, des mêmes conditions de travail, de sécurité sociale et professionnelle que les travailleurs portugais dans leur pays, ce qui est « un acquis important et essentiel », a ajouté le ministre.

Il a, à cet égard, mis en avant la mobilisation du gouvernement, en particulier du ministère de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, via l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), afin d’assurer un accompagnement pratique à ces travailleurs, en plus d’un appui technique important et essentiel de la part du ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, lequel figure parmi les départements les plus importants de cet accord.

A noter que l’accord entre Rabat et Lisbonne a été signé à l’issue d’un entretien par visioconférence entre le ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, Nasser Bourita et le ministre d’État et des Affaires Étrangères du Portugal, Augusto Santos Silva.

Younes Sekkouri: L’accord sur les travailleurs marocains au Portugal, une avancée majeure  Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page