Omicron-Maroc : De plus en plus d’établissements scolaires basculent en distanciel

La propagation rapide du variant Omicron et la hausse de nouveaux cas du coronavirus au Maroc, a poussé de nombreux établissements scolaires à fermer leurs portes. Dans son bulletin de la situation épidémiologique du mercredi 12 janvier, le ministère de l’Education nationale fait état de 36 écoles fermées entre le 4 et le 10 janvier.

Alors qu’il entame une publication hebdomadaire de la situation épidémiologique, le département de Chakib Benmoussa a partagé le premier bulletin sur la fermetures des établissements scolaires, à hauteur de 36 dont 17 missions étrangères. Au total, 2.596 cas ont été déclarés dans les écoles.

Par ailleurs, la région de Casablanca-Settat cumule le nombre le plus élevé de cas, soit 1.192 dans 25 établissement de l’enseignement.

Dans le même cadre, Chakib Benmoussa a souligné que le ministère se penchera sur l’adoption d’un mode éducatif correspondant à la situation de chaque établissement scolaire, avec la possibilité d’appliquer le même mode ou des modes différents au sein d’une même région, commune ou province, sur la base des indicateurs épidémiologiques au niveau local.

Ainsi, un protocole sanitaire a été adopté, à savoir la fermeture d’une classe si 3 cas ont été détectés en une semaine, et privilégier ainsi l’enseignement à distance pour une durée de 7 jours.

S’il s’agit de 10 cas dans différentes salles de classe au niveau de l’établissement, la décision est de fermer et d’adopter l’enseignement à distance pour une période de sept jours est prise en coordination avec les autorités compétentes.

Il s’agit également de travailler au continu dans le respect des mesures de précaution et de prévention sanitaire dans les établissements d’enseignement.

« L’adoption des mesures préventives est la meilleure solution pour lutter contre la propagation de l’épidémie », a insisté le ministre, précisant que le ministère veillera au strict respect des mesures sanitaires dans tous les établissements d’enseignement publics et privés, en appliquant strictement le protocole sanitaire habituel dans ces espaces, en effectuant des tests de dépistage réguliers auprès d’un échantillon d’élèves et en procédant à une aération régulière dans les salles de cours, tout en poursuivant l’opération de vaccination parmi les élèves âgés entre 12 et 17 ans.

Il a appelé, dans ce sens, toutes les composantes de la communauté scolaire à un respect responsable des mesures préventives et à une vaccination à jour, notant que le ministère a pris des mesures pour faciliter cette opération en coordination avec le ministère de la Santé et le reste des autorités concernées.

Le ministre a également plaidé pour une mobilisation globale et responsable, afin de garantir la santé du milieu scolaire et réunir les conditions de réussite et de continuité du mode présentiel qui garantit l’égalité des chances.

Omicron-Maroc : De plus en plus d’établissements scolaires basculent en distanciel Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page