Football: Abde Ezzalzouli a choisi la Roja

Luis Enrique, le sélectionneur de l’Espagne, a révélé le choix final d’Abde Ezzalzouli. C’est la sélection espagnole.  Selon le magazine le Onze, le jeune talent du FC Barcelone au cœur d’une bataille entre la Roja et le Maroc, a décidé de porter les couleurs de la Roja, comme l’a confirmé le technicien espagnol sélectionneur de l’équipe nationale d’Espagne.

Abde avait finalement renoncé à participer à la CAN avec les Lions de l’Atlas alors que Vahid Halilhodzic l’avait convoqué. Une attitude qui n’avait pas du tout plu côté marocain. Par contre de l’autre côté, le sélectionneur espagnol Luis Enrique, en actant la décision du natif de Béni Mellal, qui a opté pour la Roja  n’a eu de cesse de jubiler : « Abde est une option pour venir en équipe nationale. Il a choisi de jouer pour l’Espagne et est éligible. Il a très bien fait pendant les minutes où il a été en Liga » a-t-il déclaré pour Vamos. Un choix qui risque de ne pas cesser d’alimenter les débats…

On se souvient qu’à Noël Abde Ezzalzouli avait modifié sa biographie, se présentant comme un joueur du FC Barcelone et de l’équipe nationale marocaine. Ce choix avait refroidit la Fédération espagnole, qui avait peiné pour convaincre le joueur âgé de 20 ans à rejoindre les rangs de la Roja.

Ce n’est pas la première fois que le joueur né à Beni Mellal est appelé à représenter l’une des catégories de l’équipe nationale de football du Maroc et ce n’est pas non plus la première fois qu’il fait défaut à l’équipe nationale marocaine.

Il avait été convoqué avec les Lionceaux des moins de 20 ans lors d’un match amical contre la Tunisie, mais il ne les avait pas rejoints. Espérons qu’il ne soit pas mis sur la touche comme le fut Mounir Haddadi, convoqué une fois en sélection espagnole et puis mis aux oubliettes. Il dû recourir à la FIFA pour pouvoir retrouver les Lions.

Les joueurs marocains « binationaux » font régulièrement l’objet de pression par les fédérations européennes de football pour représenter leurs équipes et rares sont ceux qui arrivent à s’imposer. Malheureusement pour eux, le plan B n’est plus de rigueur dès lors qu’ils ont consommé le maillot d’adoption et ont été utilisés comme un kleenex. Bon vent tout de même à Abde où qu’il joue.

Football: Abde Ezzalzouli a choisi la Roja Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page