CAN 2022 : La Tunisie s’incline face au Mali dans la plus grande des confusions

Le coup de sifflet final du match Mali-Tunisie (1-0) a retenti alors qu’il restait quelques secondes à jouer, provoquant la colère des Aigles du Carthage qui espéraient encore égaliser, mercredi à Limbé lors de la Coupe d’Afrique des nations (CAN).

Le pourtant expérimenté arbitre zambien Janny Sikazwe avait déjà une première fois arrêté le match à la 85e minute, rendant déjà fou de rage le banc tunisien.

Après avoir visiblement transformé ce coup de sifflet trop précoce en pause fraîcheur, l’arbitre a fait reprendre le match.

Mais il l’a arrêté pour de bon à quelques secondes de la fin de la 90e minute, avant même le début d’un hypothétique temps additionnel.

Cette fois c’est toute la délégation tunisienne qui est devenu furieuse, le sélectionneur Mondher Kebaier agitant frénétiquement sa montre sous le nez des officiels.

Le quatuor arbitral a dû sortir sous escorte de la sécurité face à la colère des Aigles de Carthage.

CAN 2022 : La Tunisie s’incline face au Mali dans la plus grande des confusions Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page