AREF : Formation à distance pour les futurs enseignants

Au Maroc, les indicateurs épidémiologiques sont au rouge en cause du nouveau variant Omicron. Malheureusement, les établissements scolaires n’ont pas été épargnés par le virus fantôme, les poussant à opter pour l’enseignement à distance. Entre temps, 15.000 enseignants (e) ayant réussi le concours de recrutement au sein des AREF, ont démarré leur formation au sein des centres régionaux des métiers de l’éducation et de la formation. 

Pour le bon déroulement de leur formation, le ministère de l’Éducation nationale en coordination avec les ministères de l’Intérieur et de la Santé, se dirige vers l’adoption du mode distanciel.

La formation des enseignants-cadres des AREF repose principalement sur la maîtrise des connaissances dans les matières d’orientation scolaire, l’éducation inclusive ou encore l’enseignement à distance, devenu aujourd’hui une nécessité à la lumière de la propagation du coronavirus.

Ainsi, les centres régionaux de formation des enseignants-cadres des AREF, ont commencé à recevoir les candidats(e), mais en se contentant d’un petit nombre de personnes pour éviter un revers épidémiologique, tandis que de nombreuses formules ont été développées pour gérer la période de formation dans les règles de l’art.

Par ailleurs, les académies régionales adopteront également le format présentiel dans les matières liées à la pratique professionnelle et à la formation complémentaire d’une durée de 60 heures. Cela dit, sa mise en oeuvre reste étroitement liée à la situation épidémiologique de chaque région et à son évolution.

Dans une déclaration à Hespress, Mohamed Adardour, Directeur de l’AREF de Rabat-Salé-Kenitra, a indiqué qu’une coordination a été instaurée avec les autorités sanitaires pour gérer le processus d’enseignement dans chaque académie séparément, révélant que l’adoption de l’enseignement à distance est liée à la situation épidémiologique dans chaque province.

De plus, le responsable a indiqué qu’au cas où le nombre de cas Covid-19 continue d’augmenter au Royaume, notamment dans le milieu scolaire, l’enseignement à distance sera adopté, notant que les décisions liées à la distanciation sociale, la rotation ou encore l’enseignement dans des lieux ouverts, sont fort probables.

En ce qui concerne l’adoption de l’enseignement à distance, Mohamed Aderdour a estimé que « les établissements scolaires ont suffisamment d’expérience dans ce sens, car ils ont expérimenté la méthode, par périodes, pour la deuxième année consécutive. De plus, les enseignants disposent des cours prêts à être dispensés. D’autre part, la question ne doit pas être prise à la légère« , a-t-il relevé.

In fine, le responsable a souligné que la formation des enseignants-cadres des AREF sera décisive dans la mise en oeuvre de la stratégie du ministère, notant que « l’Académie travaille à fournir la subvention financière aux enseignants fin janvier« .

AREF : Formation à distance pour les futurs enseignants Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page