Le président du Parlement européen, David Sassoli, n’est plus

Le président du Parlement européen, l’italien David Sassoli, est décédé mardi en Italie à l’âge de 65 ans, après un combat contre la maladie. Ses partenaires européens ont salué la mémoire d’un « combattant » de l’Europe. 

Le social-démocrate « David sassoli est décédé le 11 janvier à 1h15 du matin au CRO (centre d’oncologie) d’Aviano, Italie,  où il était hospitalisé » depuis fin décembre, a annoncé sur Twitter son porte-parole Roberto Cuillo, précisant que le lieu et la date des funérailles seraient communiquées sous peu.

Le sexagénaire s’est vu hospitalisé lundi après-midi après « une complication grave due à un dysfonctionnement du système immunitaire » avaient annoncé ses services qui ont communiqué également l’annulation de ses activités officielles.

Lundi soir, de nombreux italiens ont fait part de leur soutien à M. Sassoli sur les réseaux sociaux en publiant des messages avec le hashtag #ForzaDavid (force à toi David).

L’ancien président du Parlement européen avait déjà souffert par le passé d’une leucémie, et avait été hospitalisé cet automne pour une pneumonie.

Plusieurs responsables européens et députés européens ont réagi à la disparition du chef de l’hémicycle. « Européen sincère et passionné, sa chaleur humaine, sa générosité, sa convivialité et son sourire nous manquent déjà », a écrit le président du Conseil européen Charles Michel.

« Je suis extrêmement attristée par cette perte terrible d’un grand Européen et fier Italien, journaliste attentionné, extraordinaire président du Parlement et avant tout un ami cher », a déclaré de son côté la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

David Sassoli qui a été élu en 2019, était assuré de briguer un second mandat pour la présidence du Parlement ayant reçu le soutien de son groupe politique, les sociaux-démocrates (S&D), deuxième force politique de l’hémicycle européen.

Mais entre novembre et décembre, face aux incertitudes liées à l’état de santé de M. Sassoli, qui s’est éloigné du travail pendant plusieurs semaines, son groupe avait renoncé à présenter un candidat, ce qui a permis l’élection de la candidate du PPE (droite), l’actuelle première vice-présidente du Parlement, la Maltaise Roberta Metsola.

Le président du Parlement européen, David Sassoli, n’est plus Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page