Dr. Merabet : La 3e vague Omicron sera plus rapide et plus courte que la vague Delta

La propagation à grande vitesse du variant Omicron laisse craindre le pire. Le monde entier connaît une recrudescence des cas positifs au Covid-19, à cause du nouveau variant, poussant plusieurs gouvernements à instaurer des mesures restrictives pour limiter les dégâts.

Le Maroc n’a malheureusement pas échappé à cette nouvelle vague épidémiologique, malgré les nombreuses mesures préventives qu’il a prises à l’avance. Comment s’y prendre ? La nouvelle vague Omicron sera-t-elle plus nuisible que celle du Delta ? Que risquons-nous ? Les vaccins sont-ils efficaces ?

Autant de questions sur lequel Dr Mourad Merabet, Médecin coordonnateur du Centre National d’opérations d’urgence de santé publique au ministère de la Santé, s’est penché dans un bref poste Linkedin.

Ainsi, et depuis la détection du premier cas Omicron au Maroc le 15 décembre, le nombre de cas positifs a augmenté de presque 50 % la semaine dernière ce qui confirme que le Maroc traverse une vague de Transmission Communautaire, a alerté le spécialiste.

Dans un bref commentaire sur la situation épidémiologique de l’infection SARS-CoV-2 à la date du 26 décembre, Dr Merabet a confirmé que le Royaume traverse sa troisième vague de TC, notant que le nombre de cas a connu le plus fort changement hebdomadaire (presque 150 %) par rapport à la semaine dernière, tandis que le RT est de 1,42, dit-il. Quant au taux de positivité hebdomadaire, il a augmenté selon le spécialiste à 3,1 %.

Malgré la faiblesse de l’incidence hebdomadaire de Covidose (<1/100.000 Hts), Dr Merabet indique dans son poste que le nombre de cas grave a augmenté et que les deux variants, actuellement en circulation, sont le Delta et Omicron. Mais ce dernier risque probablement de prendre le dessus, alerte le spécialiste.

La 3e vague sera plus rapide et plus courte que la vague Delta

Après une analyse des indicateurs épidémiologiques, Dr Merabet a confirmé que la 3e vague a commencé au Royaume la semaine du 13-19 décembre et a été confirmée cette semaine du 20-26 décembre pendant laquelle trois régions sont passées du niveau faible (vert) au niveau modéré (orange).

Ainsi, et selon l’approche épidémiologique du Centre National d’opérations d’urgence de santé publique basée sur les expériences et les observations du terrain, Dr Merabet a indiqué que « la vague actuelle sera probablement plus rapide et plus courte que la vague DELTA » avec une « durée probable de 11 semaines et un Pic probablement la semaine du 17-23 janvier 2022 (une semaine avant ou après, difficile à prédire. Tout dépend du degré d’adhésion de la population aux mesures préventives et des mesures qui seront mises en place par le gouvernement) », a précisé le spécialiste.

La vaccination : La clé pour traverser cette 3e vague

La troisième vague épidémiologique est malheureusement arrivée au Maroc, se désole Dr Merabet, qui précise que « nous avons raté 6 semaines de période inter-vague pour renforcer notre immunité par la vaccination ».

« Nous avons aussi donné toutes les facilités possibles à ce misérable virus pour se propager, à travers la levée totale de toutes les barrières (masque, distanciation, hygiène) », soutient le responsable au ministère de la Santé.

Mais l’objectif aujourd’hui, est de réduire la gravité et la mortalité de la vague à travers plusieurs actions, soutient Dr Merabet.

Il s’agit d’abord de remettre en urgence les mesures barrières, pour contribuer à la réduction de la diffusion du virus et réduire ainsi la probabilité qu’il arrive aux sujets à risque de complications et décès, recommande-t-il, puis augmenter notre immunité par la vaccination, « qui n’est jamais trop tard », pour réduire significativement le risque de Covidose grave, dit-il.

Enfin, Dr Merabet conseille vivement les citoyens de respecter le protocole thérapeutique en place et « d’arrêter de parler de grippe, de froid et du vent », dit-il.

« Pensez en premier lieu à COVID-19, testez-vous, prenez le traitement complet, avisez vos contacts si vous êtes positifs », préconise le spécialiste qui insiste sur l’isolement citoyen de 10 jours.

Pour lui, « sortir en sachant qu’on est malade contaminant est une trahison à nos familles, nos amis, nos proches, nos chers et notre Maroc ». Il recommande dans ce sens de « consulter en urgence l’hôpital si un signe d’aggravation de l’état de santé se manifeste ».

Dr. Merabet : La 3e vague Omicron sera plus rapide et plus courte que la vague Delta Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page