Médecins résidents et internes réclament des dédommagements pour faire face au Covid-19

Après près de deux ans passés en première ligne pour faire face au coronavirus, les médecins internes et les résidents attendent toujours que le ministère de la Santé paie leur salaire et indemnisation.

Les revendications des médecins internes et des résidents ont refait surface, au moment où le Maroc s’apprête à affronter la cinquième vague du coronavirus, en appelant le ministère,  à accélérer le paiement de leurs cotisations, précisant que leur les collègues de certains centres universitaires attendent leur salaire depuis neuf mois.

Le Comité national de médecine interne et des résidents a déclaré que les demandes « font encore face à beaucoup de procrastination et à la poursuite de la politique de procrastination pour résoudre leurs problèmes, à un moment où le secteur de la santé dans notre pays a récemment connu des développements avec dimensions politiques et sociales visant à réformer le système de santé et à améliorer les services de santé« .

La commission a appelé le ministère de la Santé et de la Protection sociale à « payer immédiatement les salaires des médecins résidents du lot 2021 dans certains centres universitaires après neuf mois de travail assidu », notant que le non-versement de leurs salaires heurte le principe de « salaire pour le travail ».

Un membre du Comité national de médecine interne et des résidents a déclaré, à Hespress, que « cette catégorie était dans la première ligne de défense contre Covid, mais sa récompense était la négligence, l’oubli et le manque de reconnaissance de la part des gouvernements successifs« .

Le Comité national de médecine interne et des résidents a menacé de « s’engager dans des formes de lutte au cas où le ministère, gardien du secteur, refuserait de prendre les choses au sérieux, et ne montrerait aucun signe de solutions aux revendications, afin de préserver la la santé du citoyen marocain et la dignité du médecin interne et du résident ».

Médecins résidents et internes réclament des dédommagements pour faire face au Covid-19 Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page