Coronavirus : Le Dr Tayeb Hamdi optimiste quant à la disparition du variant Omicron

Le Dr Tayeb Hamdi, Médecin, chercheur en politiques et systèmes de santé, a fait part de son optimisme concernant la propagation du nouveau variant Omicron, s’appuyant sur de nouvelles études.

“Trois études publiées hier apportent un certain optimisme quant au variant Omicron, trois sur les taux d’hospitalisations qui seraient moindres avec Omicron, et un constat sur la durée de la vague Omicron en Afrique du Sud qui aurait déjà commencé à s’essouffler et serait plus courte”, a-t-il déclaré.

En effet, l’étude sud-africaine, suggère que les hospitalisations et les cas graves seraient 80% moins grave par rapport à Delta. 

Une étude Écossaise stipule que les hospitalisations seraient réduites des deux tiers. Le rapport de l’Impérial Collège London fait état de 40 à 45% moins d’hospitalisations. “Deuxième bonne nouvelle, en Afrique du sud la vague omicron commence déjà à s’essouffler. Un vrai orage mais d’une courte durée”, poursuit l’expert.

En Afrique du Sud, la population infectée est estimée à 60 – 70%. Une infection antérieure qui ne protège pas beaucoup contre Omicron mais qui protègerait contre les formes sévères. 

« En attendant ces données, impossible de prévoir le degré de virulence et de menace sur les systèmes de santé après la propagation du variant parmi les populations non vaccinées ou non complètement vaccinées et n’ayant jamais contracté le coronavirus », précise Dr Hamdi. 

« Sur le volet de la durée courte de la vague Omicron qui n’aura duré que quelques semaines en Afrique du Sud -si ça se confirme dans les jours et semaines à venir- on ne connait pas quel rôle aura joué la saison d’été que vit l’Afrique du Sud sur l’apaisement de la vague contrairement aux pays qui connaissent la saison hivernale et une vie sociale plutôt en intramuros », ajoute-t-il.

« La vigilance, le respect des mesures barrières et l’accélération de la vaccination ainsi que la troisième dose, restent les seuls moyens efficaces pour nous protéger, protéger les autres et mettre fin à la pandémie. Ceci reste encore plus vrai avec la propagation fulgurante d’Omicron dans le monde », précise le Dr Hamdi.

L’OMS a qualifié Omicron de « variant préoccupant » pour la première fois le 26 novembre. Alors que l’Afrique du sud a annoncé avoir retrouvé ce nouveau variant sur son sol, en l’espace de quelques heures, plusieurs pays ont annoncé la fermeture de leur espace aérien aux vols en provenance de ce pays ainsi que d’autres d’Afrique australe.

Selon l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU, le variant Omicron s’est répandu dans 106 pays. D’une manière générale, Omicron se propage plus rapidement que la variante Delta et provoque des infections chez des personnes déjà vaccinées ou qui se sont remises de la maladie Covid-19, précise l’Organisation.

Coronavirus : Le Dr Tayeb Hamdi optimiste quant à la disparition du variant Omicron Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page