Omicron: Perte annuelle prévisionnelle jusqu’à 450 millions d’euros pour Ryanair

Les restrictions de voyage imposées après l’apparition du variant Omicron, pourraient engendrer une perte nette comprise entre 250 et 450 millions d’euros pour la compagnie aérienne irlandaise Ryanair, qui a été contrainte de revoir à la baisse ses prévisions de résultat pour l’année se terminant fin mars.

Le plus grand transporteur d’Europe en termes de nombre de passagers a annoncé, dans un communiqué, ces chiffres qui représentent plus du double des prévisions initiales qui se situaient entre 100 et 200 millions d’euros.

La compagnie a également réduit d’un tiers ses estimations de trafic pour le mois de janvier, alors qu’elle a réduit ses prévisions de passagers pour décembre à 9/9,5 millions contre 10 à 11 millions auparavant.

Ryanair a pointé les interdictions de voyages imposées après l’apparition du variant Omicron du coronavirus, précisant qu’elle attendra le mois prochain pour réviser ses programmes de février et mars, « au fur et à mesure que des informations scientifiques seront disponibles sur le variant, son impact sur les hospitalisations et la population européenne ainsi que sur les restrictions de voyage ».

L’entreprise irlandaise s’attend désormais à transporter un peu moins de 100 millions de passagers au cours du reste de l’année jusqu’à fin mars, notant toutefois que « ces chiffres sont extrêmement sensibles à tout nouveau flux d’informations positives ou négatives sur le Covid ».

Omicron: Perte annuelle prévisionnelle jusqu’à 450 millions d’euros pour Ryanair Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page