Taux de change effectif réel : Légère appréciation en 2021

Le taux de change effectif réel devrait terminer l’année 2021 avec une légère appréciation de 0,6%, reflétant la hausse en termes nominaux du dirham face notamment à l’euro, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Dans son dernier rapport sur la politique monétaire, BAM estime qu’il devrait se déprécier sur l’horizon de prévision sous l’effet particulièrement d’une inflation domestique inférieure à celle dans les pays partenaires et concurrents.

Pour ce qui est du taux débiteur moyen global, il s’est quasiment stabilisé à 4,35% au troisième trimestre, avec une hausse trimestrielle de 13 points pour les prêts aux entreprises et une stabilité pour ceux aux particuliers, fait savoir la Banque centrale.

Pour sa part, le besoin de liquidité des banques s’est accentué à 83,2 milliards de dirhams au troisième trimestre, traduisant l’augmentation de la monnaie fiduciaire.

Il devrait s’alléger sous l’effet du renforcement des réserves de change pour se situer à 64,4 milliards de dirhams à fin 2021, avant de se creuser à 70 milliards à fin 2022 et à 83,6 milliards à fin 2023.

Taux de change effectif réel : Légère appréciation en 2021 Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page