Manœuvres militaires navales conjointes entre l’Italie et le Maroc dans l’Atlantique

Des manœuvres militaires navales conjointes ont eu lieu, entre les Marines des Forces Armées d’Italie et les Marines des Forces Armées Royales du Maroc, la semaine dernière.

Les exercices du nom ITA-MOR 21 qui ont eu lieu dans l’Océan atlantique, sur la route du golfe de Guinée, vers Gibraltar, selon le ministère italien de la Défense.

Ils ont porté sur des activités de formation visant à augmenter la capacité d’interopérabilité et l’échange d’informations entre les moyens déployés dans la zone pour favoriser la collaboration entre les MOC (Maritime Operation Centers) dans la lutte toutes sortes de dangers et de menaces.

Il a été procédé en outre à des opérations de vol conjointes avec l’utilisation de l’hélicoptère italien SH-90, la simulation d’évènements SAR (Search And Rescue), des opérations MIO (Maritime Interdiction Operation) et VBSS (Visit, BOard, Search and Seizure).

Pour ce faire ce sont les frégates Mohammed VI et la frégate Marcegelia qui ont été déployées. La Frégate  Marcegelia revenant du Gabon, avait procédé auparavant à des exercices militaires similaires avec la Marine gabonaise en plus de la prévention de la piraterie dans le Golfe de Guinée dans le cadre de l’opération Gabinia.

« L’opération, visant à renforcer la coopération entre l’Italie et le Maroc, a apporté une contribution importante à l’interopérabilité mutuelle entre les moyens aériens et navales, en fonction du type de menace », a indiqué le ministère de la Défense d’Italie. Des exercices qui auront duré in fine, six jours et auxquels participaient les deux frégates respectives de la même classe, des FREMM (Frégate Multi-Mission). Les activités menées ont permis d’améliorer les procédures de communication tactique tant en voix que par l’utilisation de drapeaux et de former les équipes du pont et du Centre des opérations de combat pour l’utilisation conjointe des meilleures pratiques opérationnelles.

A l’issue de l’activité d’entraînement, lors de la deuxième escale dans le port de Casablanca, la frégate italienne a reçu à son bord l’ Inspecteur de la Marine Royale le Vice-Amiral Mostafa El Alami, Chef d’Etat-Major de la Marine Marocaine, accompagné par les chefs de service de son personnel. La réunion a conclu l’activité bilatérale avec la Marine Royale marocaine, qui en résumé a représenté une étape supplémentaire vers des collaborations structurées entre la marine italienne et la marine marocaine.

La formation italienne a été par ailleurs précédée d’une escale au port de Casablanca, au Maroc, où l’équipage italien a reçu l’ambassadeur d’Italie au Maroc, Armando Barucco accompagné du Consul Général de Casablanca, Marco Silvi. Le capitaine du navire, Enrico Abati, était aussi présent, apprend-on de même source.

Manœuvres militaires navales conjointes entre l’Italie et le Maroc dans l’Atlantique Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page