Forafrik un fleuron de l’agroalimentaire national coté à NASDAQ

La société nationale « Forafriq » sera la première entreprise marocaine et même africaine, à réussir son entrée à la bourse américaine du « NASDAQ ». Pour ce faire, cependant, elle a dû fusionner avec Globis Acquisition Corp, rachetée en 2014 par Yariv Elbaz. Globis est une société spécialisée dans l’échange d’actions, l’acquisition d’actifs et la fusion. Forafrik entre en bourse évaluée en cela à environ 300 millions de dollars (environ 2,7 milliards de dirhams).

Fondée en 1926, Forafrik est une entreprise spécialisée dans la transformation des céréales. C’est aujourd’hui un grand groupe dans le domaine des moulins industriels, et il dispose de plusieurs marques de produits de farine, semoule, pâtes et couscous qu’il commercialise au Maroc et un certain nombre des pays notamment africains. Aujourd’hui, le groupe Forafrik est considéré comme la première entreprise africaine et marocaine spécialisée dans l’industrie agroalimentaire cotée à la bourse américaine du NASDAQ basée au Maroc.

Le groupe a de fortes opportunités de croissance et il cible un marché large et des besoins énormes en termes de sécurité alimentaire. La cotation de ses actions en bourse lui permettra de générer des revenus en espèces pour soutenir sa stratégie d’amélioration de la distribution régionale et continentale afin de réaliser des bénéfices durables et de contribuer à la sécurité alimentaire. Selon les données de ce processus, il sera inclus, les actions de la société marocaine sont cotées à la Bourse américaine sous le symbole « AFRI », après des mois de discussions avec son partenaire « Globes ».

En attendant les régulateurs américains officiels, Globis déménagera à Gibraltar avec un nouveau nom, Forafric Global PLC. Forafrik détient plus de 10 pour cent des parts de marché au Maroc et possède l’une des plus grandes empreintes industrielles, logistiques et commerciales du deuxième continent le plus peuplé du monde. La société marocaine a une capacité de stockage d’environ 250 000 tonnes, elle dispose de sept unités de production qui produisent 2 200 tonnes par jour, et deux grandes marques sont « Tria » et « Maymouna », et ses produits sont distribués dans 45 pays. Le groupe gère également la chaîne de valeur depuis l’approvisionnement des matières premières jusqu’aux produits finis. Au cours de l’année en cours, elle a acquis des unités industrielles de moulins au Mali, au Burkina Faso et au Niger.

Commentant le processus de cotation à la Bourse de New York, Saad Bendidi, Président de ForaFric, a déclaré : « Nous sommes fiers d’être la première société marocaine basée dans le Royaume et la première société de négoce agricole africaine à entrer en bourse américaine ». Et Bendidi d’ajouter, « La fusion avec “Globes” apportera à la société des capitaux supplémentaires pour enrichir ses plans stratégiques, et l’introduction en bourse lui donnera une meilleure vision de ses clients, partenaires et investisseurs potentiels ». Bendidi a en outre souligné que « la nouvelle étape de l’entreprise représente une étape importante dans son histoire », indiquant que « le Maroc est une porte d’entrée vers l’Afrique et un bon point de départ pour l’expansion et l’amélioration de la portée de l’opération, pour atteindre une rentabilité durable et soutenir un assurer l’approvisionnement en céréales ». Pour sa part, Paul Packer, président-directeur général de Globes, a déclaré qu’il était ravi de s’associer à Forafrik pour créer de la valeur pour les actionnaires, « sur la base de sa longue histoire de réponse aux besoins importants et croissants non satisfaits en matière de sécurité alimentaire ».

Forafrik un fleuron de l’agroalimentaire national coté à NASDAQ Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page