Énergie électrique: la production se raffermit de 6,2% à fin octobre

La production de l’énergie électrique au niveau national s’est raffermie de 6,2% au terme des dix premiers mois de 2021, au lieu d’une baisse de 4,5% un an plus tôt, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

Cette évolution est due à la bonne tenue de la production privée de l’énergie électrique (+5,5%), de celle de l’ONEE (+10,1%) et de celle des énergies renouvelables relatives à la loi 13-09 (+3,9%), précise la DEPF dans sa note de conjoncture de décembre 2021, précisant que comparativement à son niveau pré-crise, cette production est en amélioration de 1,4%.

S’agissant de la consommation de l’énergie électrique, celle-ci s’est renforcée de 5,8% à fin octobre 2021, après +10,1% un mois plus tôt et un recul de 2,8% il y a une année, recouvrant une hausse des ventes de l’énergie de « Très haute, Haute et Moyenne Tension (THMT), hors distributeurs » de 10,6%, de celles destinées aux distributeurs de 4,7% et de celles adressées aux ménages de 2,1%. Par rapport à son niveau d’avant la crise, la consommation de l’énergie électrique s’est accrue de 2,8%. Dans ces conditions, le volume de l’énergie électrique importé a baissé de 8,2% à fin octobre 2021, après une hausse de 38,7% un an auparavant.

Le volume exporté s’est quant à lui renforcé de 33,8% (après -59,7%), dans un contexte d’augmentation du volume de l’énergie nette appelée de 5,7% (après -2%), fait savoir la DEPF.

Énergie électrique: la production se raffermit de 6,2% à fin octobre Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page