Les professionnels du transport touristique en appellent au gouvernement pour sauver le secteur

Le nombre de dossiers de récupération pour les sociétés de transport touristique devant le tribunal de commerce de première instance de Casablanca a augmenté rapidement ces dernières semaines, au moment où les professionnels espéraient que le gouvernement intervienne afin de prendre des mesures urgentes pour remettre le secteur sortir de la crise étouffante qu’elle traverse en raison des répercussions de l’épidémie.

Mohamed Benmansour, secrétaire général national de la Fédération nationale des transports touristiques du Maroc, a indiqué que les entreprises de transports touristiques dont les dossiers ont été présentés devant la justice commerciale à Casablanca représentent environ 40% du total des entreprises opérant dans le secteur. Cela reflète les graves problèmes rencontrés par les professionnels travaillant dans ce domaine.

« La plupart des décisions de récupération de voitures rendues en faveur des sociétés de financement sont rendues sans en informer les professionnels concernés par cette procédure judiciaire ; Cela contredit la loi réglementant cet aspect, car beaucoup d’entre eux ont été surpris par la confiscation de leurs voitures sans les informer de la procédure judiciaire en vertu de laquelle cette procédure a été engagée », a-t-il ajouté.

Et de poursuivre: « Outre les problèmes liés aux procédures judiciaires engagées par les sociétés de financement, malgré les promesses faites par leurs responsables aux professionnels de ne pas déplacer le suivi commercial jusqu’à la fin de l’année. , il y a des problèmes liés à la baisse du nombre de vols en provenance d’Europe et aux fermetures successives qui s’annoncent sur le continent européen, ce qui signifie l’accumulation de plus de problèmes supplémentaires, en l’absence de toute action gouvernementale pour sauver ce secteur de faillite, qui en est clairement menacée ».

Benmansour a estimé que la situation difficile que traverse le secteur menace de fermer les entreprises de transport touristique, ce qui pourrait conduire au licenciement de travailleurs dont le nombre est estimé par milliers, en plus de de graves problèmes financiers résultant des conséquences négatives qui ont suivi la fermeture des unités touristiques, la suspension des activités des entreprises opérant dans le secteur, et la baisse significative du nombre de touristes étrangers.

« Les professionnels du transport touristique craignent la poursuite des décisions de justice concernant la récupération des voitures sans les avoir convoqués pour assister aux séances, et ils appréhendent la poursuite des fermetures de Corona en Europe et la baisse continue du nombre de vols en provenance de l’étranger, et ils ne demandent actuellement qu’au gouvernement d’intervenir pour trouver une solution rapide et efficace pour sauver ce qui peut l’être, avant qu’il ne soit trop tard », a-t-il conclu.

Les professionnels du transport touristique en appellent au gouvernement pour sauver le secteur Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page