Violences à l’égard des femmes: Le ministère lance la 19è campagne nationale

Sous le thème « la sensibilisation dans le milieu scolaire contre les violences faites aux filles et aux femmes« , la ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, Aawatif Hayar, a donné le coup d’envoi, à Rabat, de la 19e édition de la Campagne nationale de sensibilisation pour la lutte contre les violences à l’égard des femmes et des filles. 

Organisé à l’Université Mohammed V de Rabat, le lancement de la campagne a connu la présence d’étudiants, de responsables et de partenaires de cette édition notamment, le Président de l’Université Mohammed V de Rabat, Mohammed Rhachi, l’Ambassadeur du Canada au Maroc, Nelle Stewart ainsi que la Coordinatrice Résidente des Nations Unies au Maroc, Sylvia Lopez-Ekra.

Photo : Mounir Mehimdate

Dans une déclaration à Hespress Fr, la ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, Aawatif Hayar a signalé dans un premier temps que « le programme gouvernemental donne une importance fondamentale à la protection des femmes, à la protection des enfants aussi, et à l’implication positive et importante des femmes dans la société« .

Lors de cette campagne de sensibilisation qui va durer 15 jours, plusieurs activités seront organisées au sein des universités et les écoles, mais aussi par les organes du ministère de la Solidarité dans les différentes tribunes.

Photo : Mounir Mehimdate

« Je remercie les étudiants des facultés qui nous aident, puisque c’est eux qui vont se rendre aux écoles pour expliquer aux petits que la violence contre les femmes n’est pas bien et c’est quelque chose qu’il faut arrêter », a indiqué la ministre.

Les objectifs de cette campagne sont nombreux, a signalé la ministre qui n’en a cité qu’un seul. « La sensibilisation de ses enfants qui représentent les femmes et hommes de demain est importante. Ils seront convaincus qu’il faut lutter contre les violences faites aux femmes en plus du fait qu’ils sont des vecteurs de transmission dans les familles. Raison pour laquelle nous comptons énormément sur la sensibilisation des familles à travers les enfants« , a-t-elle dit.

Photo : Mounir Mehimdate

Pour sa part, la Coordinatrice Résidente des Nations Unies au Maroc, Sylvia Lopez-Ekra a estimé, au micro de Hespress Fr, que le lancement de cette campagne de 16 jours d’activismes contre la violence à l’égard des femmes est un « moment important« , pour nous rappeler que la violence à l’égard des femmes et des filles est une des violations des droits humains les plus répondus encore dans notre monde malheureusement, et une des violations qui est la plus urgente à résoudre.

« Les chiffres de l’ONU Femmes sont clairs. Nous nous en doutions. Mais les chiffres sont venus confirmer que depuis la pandémie du covid-19, les violences à l’égard des femmes ont largement augmenté. Mais ceci n’est pas une fatalité. Nous pouvons, grâce à des politiques et à des programmes adaptés, faire une différence dans la vie des femmes et des filles« , a-t-elle soulevé.

Photo : Mounir Mehimdate

Ainsi, la représentante de l’ONU Femmes au Maroc a insisté sur l’importance d’adopter des stratégies qui soient en mesure de s’attaquer aux causes profondes de la violence à l’égard des femmes et des filles et protéger les droits des femmes et des filles dans toutes les sphères.

« Cette campagne que nous lançons aujourd’hui est une occasion pour nous tous de renouveler notre engagement, de redoubler d’efforts pour éliminer la violence des femmes et des filles sous toutes ses formes, partout, d’ici 2030« , a promis la responsable Onusienne.

Violences à l’égard des femmes: Le ministère lance la 19è campagne nationale Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page