Benny Gantz au Maroc pour asseoir la coopération bilatérale en matière de défense

Des relations renaissantes, suite à l’accord de reprise des relations l’an passé, entre Israël et le Maroc à travers une certaine coopération bilatérale entre les deux pays, devraient être encore plus formalisées avec la visite dans le Royaume ce mercredi lors de la venue du ministre de la Défense israélienne, Benny Gantz.

En se rendant à Rabat et durant son voyage officiel de deux jours Benny Gantz, rencontrera son vis-à-vis Abdellatif Loudiyi ainsi que le ministre marocain des Affaires étrangères de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita. C’est la première fois qu’un ministre israélien de la Défense sera accueilli au Maroc et il est le second élu après Yaïr Lapid (mi-août ), à visiter le Royaume.

Au cours d’un point de presse, Lapid avait exprimé son « inquiétude au sujet du rôle joué par l’Algérie dans la région et de son rapprochement avec l’Iran ce qui avait fait enrager Lamamra & Co qui menait campagne tambour battant, en vain du reste, contre l’admission d’Israël en tant que membre observateur de l’Union africaine, un retour acté au demeurant en juillet n’en déplaise à Alger.

L’édition quotidienne du Times of Israel a indiqué que Benny Gantz devrait décoller d’Israël à 19 heures en heure locale et atterrir à Rabat ce mardi soir. Au cours de son voyage, il tiendra une série de réunions avec des responsables marocains, en plus de celles avec Abdellatif Loudiyi et de Nasser Bourita participera à un certain nombre de cérémonies autour de la capitale marocaine et visitera une communauté juive locale avant de retourner en Israël jeudi soir.

Durant son séjour, Gantz signera « un protocole d’accord qui définira la coopération en matière de défense entre les deux pays », a déclaré son bureau. Pour  l’AFP qui a recueilli l’info auprès d’une source proche de la visite,  cela vise à « jeter les bases de toute future coopération en matière de sécurité entre Israël et le Maroc», qui confirmait que «jusqu’à présent, il y a eu un certain niveau de coopération. Cela l’officialise vraiment».

Depuis la reprise des relations et les accords d’Abraham, les deux pays, ont signé une panoplie de protocoles d’accord ayant trait au transport aérien et notamment l’aviation civile, le tourisme, la culture, le forage pétrolier et gazier, la recherche sur les ressources en eau, l’agriculture, les finances… Il ne manquait plus que la Défense pour compléter la batterie de ces ententes qui sont en train de se concrétiser. Israël et le Royaume ont également rouvert leurs “bureaux de liaison respectifs“ qui réellement sont des ambassades.

Cette visite intervient deux jours après celle du ministre des Affaires étrangères de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita à Washington où il avait été reçu par son homologue américain, Anthony Blinken. Il avait été question lors de cette rencontre entres autres, du Sahara et de l’approfondissement des relations entre le Maroc et Israël.

Le voyage du ministre de la Défense israélienne arrive également alors qu’Alger a rompu unilatéralement ses relations diplomatiques avec Rabat et fait montre depuis de nervosité, d’indélicatesse, voire d’hostilité envers le Royaume avec un comportement loin d’être celui d’un voisin digne qui devrait lui sied.

Bref, ce séjour qui surgit dans un contexte de tensions entre l’Algérie et le Maroc n’est pas fortuit selon des spécialistes. Pour Bruce Maddy-Weitzman, spécialiste des relations israélo-marocaines à l’université de Tel-Aviv, la première visite d’un ministre israélien de la défense au Maroc, en pleine tension entre les deux poids lourds du Maghreb, ne semble pas tenir de la pure coïncidence.

Elle devrait en tout cas permettre au Royaume de maintenir son statut de leadership dans cette région d’Afrique du Nord ayant égaré sa stabilité de par les agissements hostiles du régime Kaki d’à côté.

Benny Gantz au Maroc pour asseoir la coopération bilatérale en matière de défense Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page