Cyber-attaque : L’Algérie cible le site de la CGEM mais encore…

Le site internet de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) était en ce mardi matin toujours en maintenance suite à une attaque informatique perpétrée par un pirate très certainement d’Algérie au regard du drapeau laissé pour « défacer “la page principale sous-titrée, du reste par la phrase ‘pas de paix entre les systèmes’ et une invitation à suivre le hacker sur les réseaux.

De bonne guerre que ces fricotages informatiques à titre de cyberattaques et qui ne datent pas d’hier entre nos deux pays. C’est en 2012, si l’on se fie à la voix de son maître par excellence à l’Est de l’Eden que cela a commencé. Le site de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (www.caci.dz) avait, naguère, vu sa page complètement modifiée par un hacker du nom de ‘Damane2011’ nous dit-on.

D’autres organismes algériens et non des moindres ont alors subi des attaques en ayant leur site internet modifié comme l’université de Sétif, Cosider groupe, Sonelgaz, ministère des Finances, le Cerist (www.wissal.dz et www.nic.dz), l’Entreprise de gestion des services aéroportuaires (EGSA : www.egsa-alger.dz piraté quatre fois), l’Agence nationale de développement de l’Investissement (www.andi.gov.dz), le ministère de la Culture, la Caisse nationale du logement, le ministère de la Santé d’Algérie et on en passe et des pas mûres, ceci n’étant exhaustif d’après l’aboyeur de service.

Selon ce bon vieux MDN d’Algérie, les hostilités répétitives venant de l’Ouest, ont redoublé d’agressivité. Et de dévoiler depuis que Pegasus ait marqué les esprits en ces contrées, que les services spécialisés du ministère de la Défense nationale déjouent en moyenne 35 000 cyberattaques par jour, dont l’essentiel des agressions viennent du Maroc, suivi par des pays européens (voyez-y la France) et asiatiques, car les vaillants services du MDN réussissent à identifier rapidement le pays à l’origine des attaques, Hugh j’ai dit !

Par ailleurs, il est dit que les tentatives de piratage du site officiel du ministère de la Défense d’Algérie dépassaient 70 %, alors que le taux des tentatives ciblant ses e-mails est de 60 % par jour. Mais à ce petit jeu, nos voisins de l’est de l’Eden qui nous reprochent en cela, une ‘accointance avec Israël ‘n’en sont qu’à leurs balbutiements. Aussi comprend-on aisément que le site du patronat marocain ait été ciblé par l’Algérie, un site que l’on va dire, vulnérable quant à sa sécurité et pour ne pas dire négligé délibérément tant l’essentiel est ailleurs à la CGEM. Un petit balayage dans le système attaqué qui prendra le temps qu’il faudra et le tour sera joué. À l’échange qui va être le perdant dans l’affaire ?

Cyber-attaque : L’Algérie cible le site de la CGEM mais encore… Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page