Accord Jordanie-Israel pour l’échange d’eau dessalée et d’électricité verte

Face à deux intérêts croisés, la Jordanie et Israël ont trouvé un accord, lundi, pour faire bénéficier chacun des pays d’eau désalinisée ou d’énergie solaire. 

Les deux pays voisins ont convenu d’échanger ces ressources naturelles, grâce un accord négocié par les Etats-Unis. Il permettra à la Jordanie, pays ayant besoin d’eau potable de recevoir de l’eau désalinisée en contre partie d’énergie solaire, de l’électricité verte, créée sur son territoire et envoyée en Israël.

Les ministre des deux pays ont signé une déclaration d’intention en marge de l’exposition universelle de Dubaï, aux Emirats arabes unis, en présence de l’envoyé spécial américain pour le climat, John Kerry.

Pour cet accord, le projet n’est toujours pas mis sur pieds et l’étude de faisabilité devrait débuter en 2022. Pour la ministre israélienne de l’Energie, Karine Elharrar, ce projet est le « plus important » depuis la paix entre les deux pays signée en 1994, a-t-elle fait savoir dans un communiqué.

Ses avantages « ne s’évaluent pas seulement en terme d’électricité verte ou d’eau désalinisée, mais aussi du point de vue du renforcement des relations avec le voisin ayant la plus longue frontière avec Israël », s’est-elle félicitée.

Le projet se présente sous un échange de 600 mégawatt produites par une centrale solaire qui devrait être construite par les Emirats arabes unis en Jordanie, et en contre partie, Israël devrait fournir 200 millions de mètres cubes d’eau dessalée, que le pays produit en quantités suffisantes pour sa consommation intérieure.

Israël est devenu en quelques années le pays leader en dessalement de l’eau pour la consommation des ménages. La Jordanie, de son côté connait une grande demande en eau potable, elle utilise l’eau dessalée en provenance d’Israël depuis de nombreuses années.

Le pays a besoin de quelque 1,3 milliards de mètres cubes d’eau par an et les deux voisins ont signé un accord en octobre pour doubler la quantité déjà fournie. L’accord concerne 50 millions de m3 d’eau par an en plus des 55 millions de m3 fournies déjà gratuitement.

Il permet aussi à Amman d’acheter de l’eau supplémentaire à 65 cents le m3 pendant un an, avec une option d’achat du même montant pour deux ans supplémentaires mais à un prix légèrement plus élevé.

Accord Jordanie-Israel pour l’échange d’eau dessalée et d’électricité verte Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page