Rabat : La trémie Sidi Makhlouf ouverte à la circulation en un temps record

Après un mois et demi de travaux seulement, la trémie Sidi Makhlouf a été ouverte à la circulation ce dimanche 21 novembre, au grand bonheur des habitants de Rabat-Salé. Située pas loin du mausolée Mohammed V, la trémie Sidi Makhlouf a été exécutée en un temps record, les travaux de construction ayant démarré le 7 octobre dernier au niveau du croisement de l’avenue Hassan II et Al-Alaouiyine.

Photo : Mounir Mehimdate

Bonne nouvelle pour les automobilistes qui font le trajet Rabat-Salé au quotidien. La nouvelle trémie de Sidi Makhloud, ouverte avant terme, permettra ainsi de décongestionner la circulation au niveau du pont Hassan II qui relie les deux villes jumelles.

« Nous sommes très contents de cette trémie, mais aussi très surpris de la rapidité des travaux. Avant, nous étions obligés de nous réveiller très tôt pour pouvoir déposer nos enfants à l’école et rejoindre le travail. Aujourd’hui, avec cette nouvelle trémie, nous pourrons déstresser un peu en route « , a déclaré au micro de Hespress, une habitante de la capitale.

Photo : Mounir Mehimdate

Au tout début des travaux de la trémie, la circulation au niveau de l’Avenue Al-Alaouiyine et Hassan II a été perturbée. Le changement de trajectoire du tramway reliant la ville de Salé à Rabat a également provoqué la colère des usagers. La direction de la société de tramway Rabat-Salé avait même engagé des dizaines d’agents supplémentaires, depuis le début des travaux de construction de la trémie « Sidi Makhlouf », afin d’organiser le processus d’accès des passagers aux tramways des différentes stations.

Mais la surpopulation au niveau de la station du 16 novembre les a rendus incapables de contrôler la situation, surtout après que plusieurs citoyens aient laissé tomber leurs voitures et opté pour le tramway à cause des travaux.

Photo : Mounir Mehimdate

Aujourd’hui, les habitants des deux villes sont satisfaits du résultat. La trémie a été ouverte en un temps record, comme promis par la Commune de Rabat qui avait fixé les délais de construction à deux mois maximum.

La commune de Rabat s’est d’ailleurs félicitée du rôle des différents partenaires de ce projet, dont l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg qui a mobilisé le financement nécessaire, ainsi que la société Rabat Aménagement et la société du Tramway de Rabat-Salé, précisant que l’accélération des travaux est le fruit des efforts conjugués des divers intervenants.
Photo : Mounir Mehimdate

Rabat : La trémie Sidi Makhlouf ouverte à la circulation en un temps record Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page