Essaouira : Célébration de l’inscription des Gnaoua sur la liste du patrimoine culturel et immatériel de l’UNESCO

À l’occasion de l’inscription de cet art ancestral au patrimoine culturel et immatériel de l’UNESCO, la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT) et l’association Yerma Gnaoua co-produisent une soirée exceptionnelle à la ville d’Essaouira. 

Longtemps marginalisée, la culture Gnaoua est aujourd’hui reconnue comme un patrimoine universel et une composante majeure de la culture marocaine. Son inscription, en décembre 2019, sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO a été le couronnement du travail incessant et audacieux mené depuis 1998, avec la naissance du Festival Gnaoua et Musiques du Monde, afin de valoriser cet art ancestral, le protéger et lui permettre de rayonner.

« Un événement que nous aurions souhaité célébrer au lendemain de son annonce mais la crise de la Covid 19 ne nous en a pas donné la possibilité« , a souligné l’Association Yerma Gnaoua pour la promotion et la diffusion du patrimoine Gnaoua dans un communiqué.

Deux ans après, la SNRT et l’Association Yerma Gnaoua pour la sauvegarde et la valorisation du patrimoine gnaoui unissent leurs talents et leurs expertises pour l’organisation d’une soirée célébration de l’inscription du patrimoine Gnaoua à l’UNESCO.

73 maâlems pour cette production inédite

Plusieurs artistes prendront part à cet célébration. Quelques 115 artistes au total, dont des maâlems et leurs guembris, des mqadmat ou maîtresses de cérémonie, des kouyous et leurs crotales, les porte-drapeaux et leurs couleurs et enfin les mbakhrat et leurs encens.

« Il s’agit non seulement d’offrir à tous et à toutes un grand moment de divertissement, mais de mettre en valeur toute la richesse et la magnificence de cette culture, sous la forme d’une lila dans la plus pure tradition. L’émission filmera cette veillée en quatre temps (Al Adda, Oulad Bambara, Nougcha et Leftouh) de rythmes et de transe où se mêlent des pratiques africaines ancestrales, des influences arabo-musulmanes et des manifestations culturelles berbères autochtones« , explique les organisateurs.

Au programme, 120 minutes de rythmes, de chants et de partage de la pure tradition gnaouie. Un voyage mystique aux tréfonds de cette culture, format « grandeur nature ». Cette soirée exceptionnelle se déroulera dans la vieille cité d’Essaouira, place El Manzeh.

Ce format original et inédit, librement diffusé sur la chaîne nationale marocaine Al Oula est conçu afin d’aller à la rencontre de tous les amatrices et amateurs de la tagnaouite et, via les canaux de diffusion de la SNRT, la faire connaître à de nouveaux publics à travers le monde. Sa diffusion est prévue courant décembre 2021, soutient les organisateurs.

Hommage à des grands maîtres de la tagnaouite

À l’occasion de cette production exceptionnelle sur l’art ancestral des Gnaoua, l’Association Yerma Gnaoua en profite pour continuer à honorer comme il se doit ces musiciens magiciens que sont les maîtres Gnaoua. Une série d’événements viendra animer la belle médina d’Essaouira le 20 novembre 2021 sous le thème de la reconnaissance et du recueillement. Recueillement avec des soirées en hommages aux maâlems qui nous ont quitté. Reconnaissance enfin lors de lilas qui fêteront les grands maâlems détenteurs de la tradition et qui continuent de la perpétuer auprès des jeunes générations.

Essaouira : Célébration de l’inscription des Gnaoua sur la liste du patrimoine culturel et immatériel de l’UNESCO Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page