Marrakech: La réforme de la profession d’Adoul, « une nécessité absolue »

La réforme de la profession d’Adoul est devenue « une nécessite absolue », a affirmé, vendredi à Marrakech, le président de l’Ordre national des Adouls, Mohamed Sassioui.

S’exprimant à l’ouverture de l’Assemblée générale extraordinaire de cette instance, organisée sous le thème « La modernisation de la profession d’Adoul, une nécessité sociétale et une adaptation constitutionnelle », Mohamed Sassioui a souligné que la réforme de cette profession constitue l’une des préoccupations majeures des membres de l’Ordre national des Adouls.

Il a, dans la foulée, mis l’accent sur l’impératif du renforcement du rôle de l’Assemblée générale, en tant qu’organe fixant les grandes orientations de l’Ordre et définissant les contours de la feuille de route à adopter pour le traitement des questions stratégiques et professionnelles.

Et de poursuivre que cette rencontre de deux jours se veut une occasion pour traduire les attentes des professionnels en des orientations à même de servir de base pour l’action du Bureau exécutif afin de relever les différents défis auxquels fait face cette profession.

Pour sa part, le président du Conseil régional des Adouls à Marrakech, Mohamed Amaidi, a expliqué que l’Ordre est un acteur majeur dans le processus de développement économique, notamment dans le sillage des effets négatifs de la propagation de la pandémie de la Covid-19.

Il a également relevé que l’Ordre national reste ouvert à toutes les initiatives créatives visant la promotion de cette profession, insistant sur la nécessité d’être à la hauteur des enjeux et des attentes pour relever le défi de la modernisation et de l’implication positive, eu égard à la dynamique que connaît la scène nationale sur le plan législatif.

La première journée de cette Assemblée générale extraordinaire a été ponctuée d’une série d’exposés présentés par les différentes commissions relevant du bureau exécutif de l’Ordre national des Adouls.

Au menu figurent aussi une réunion des présidents de ces commissions avec les présidents de celles relevant des Ordres régionaux, ainsi qu’une séance interactive entre les membres de l’association et le président de l’Ordre, qui sera consacrée à l’examen des questions d’ordre professionnel.

Marrakech: La réforme de la profession d’Adoul, « une nécessité absolue » Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page