Maroc : SDX Energy, démarre une seconde phase de forage gazier dans le Gharb

Dans un communiqué publié aujourd’hui, 19 novembre 2021, la compagnie britannique d’exploration pétrolière et gazière, API SDX ENERGIE, opérant en Afrique du Nord qui détient une participation directe de 75 % dans la concession Sebou, située dans le bassin du Gharb après quelques mois d’arrêt a annoncé la reprise de ses opérations de forage.

Ceci après avoir achevé, fin juin dernier, la phase initiale de sa campagne de forage 2021 de ses trois premiers puits (OYF-3, KSR-17 et KSR-18) dans le nord-est du bassin du Gharb au Maroc qui ont tous été des succès commerciaux. « OYF-3 et KSR-17 sont déjà connectés et produisent dans notre infrastructure », avait déclaré Mark Reid, PDG de SDX ENERGY.

SDX Energy est une société internationale d’exploration, de production et de développement de pétrole et de gaz, dont le siège est à Londres, développant principalement son activité dans la région MENA notamment en Égypte et au Maroc. C’est ainsi que selon Mark Reid, le démarrage de la seconde phase de sa campagne de forage au Maroc, qui concerne deux puits situés dans la région du Gharb (KSR 19 et SAK-1), a débuté depuis le 18 novembre avec le premier cité avant que le creusement du second ne suive dans un second temps.

Les deux puits cherchent à rencontrer des accumulations de gaz biogénique peu profondes. KSR-19 est proche de l’infrastructure existante de la Société, permettant ainsi de réaliser le raccordement rapidement et à faible coût. SAK-1 est un peu plus éloigné de l’infrastructure existante, mais sera encore relativement rapide à raccorder et, en cas de succès, ouvrira une nouvelle zone de forage et d’exploitation ultérieure. La Société utilise la plate-forme de forage qui était auparavant empilée dans sa cour au Maroc, entraînant ainsi des coûts de mobilisation minimes.

En cas de succès des résultats qui devraient être dévoilés au cours du mois prochain, SDX Energy « ouvrira une nouvelle zone d’exploration pour SDX dans la concession Lalla Mimouna Sud », indique le groupe dans son communiqué.  « L’objectif de ces puits est d’ajouter des réserves pour nous permettre de continuer à livrer du gaz à nos clients conformément à leurs exigences contractuelles », a indiqué Mark Reid, PDG de SDX Energy, cité par le communiqué.

SDX a déclaré que les deux puits ciblaient du gaz biogénique peu profond. Le premier puit est proche des infrastructures existantes, ce qui permettrait de réaliser un raccordement rapidement et à moindre coût, indique SDX Energy. Le puit KSR-19 a été foré le 18 novembre et cible le réservoir appelé Main Hoot, à une profondeur d’environ 1.780 mètres. Le puits SAK-1 touchera, quant à lui, un réservoir moins profond à environ 1 300 mètres.

Les travaux de cette seconde phase de forage devraient se terminer en décembre 2021, date à laquelle la société annoncera les résultats de ces opérations. Ces dernières interviennent après celles de la phase de la campagne de forage de SDX au Maroc qui a eu lieu cette année, entre les mois de mai et juillet qui ont concerné trois puits d’évaluation/développement (OYF-3, KSR-17 et KSR-18) dotés de réserves brutes de 1,5 à 1,6 milliard de pieds cubes de gaz, qui ont tous été « des succès commerciaux », avait-on indiqué à l’époque.

Mark Reid, PDG de SDX Energy cité dans le communiqué, a commenté ainsi l’évènement, « Je suis heureux d’annoncer que la Société a commencé la deuxième phase de sa campagne de forage 2021 à Maroc. J’ai hâte de mettre le marché au courant au cours du mois à venir sur les résultats de ces puits. »

Maroc : SDX Energy, démarre une seconde phase de forage gazier dans le Gharb Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page