Said Afif: Les demandes de vaccination ont sensiblement diminué

Les demandes de vaccination contre le coronavirus ont diminué après une ruée dans les centres les plus proches lors des premiers jours de l’imposition du pass vaccinal. 

Said Afif, membre du comité de vaccination, a fait une comparaison entre le nombre de personnes venues se faire vacciner lors de l’annonce de l’imposition du pass vaccinal et au cours de la dernière période, notant que du 21 au 31 octobre dernier, 865.000 citoyens ont reçu la première dose, alors que seulement 101.000 citoyens ont reçu la première injection durant la période du 1er au 9 novembre.

« Il y a une diminution d’environ huit fois par rapport à ce qu’elle était auparavant, ce qui contribuera à retarder l’immunité collective qui devait être atteinte en décembre”, a déclaré Afif à Hespress.

« Il faut mettre à profit la situation épidémiologique stable et le fait que le pays est en zone verte afin de vacciner les citoyens, d’autant plus qu’avec l’avènement de la saison hivernale, les virus abondent, sans compter qu’il y a de nouvelles vagues en Europe qui devraient arriver au Maroc après un mois ou deux », a-t-il ajouté.

L’expert a souligné la nécessité de « parvenir à une immunité collective, et de vacciner les personnes âgées pour qu’elles n’atteignent pas la réanimation », notant que « le problème du Covid-19 crée une pression sur le système de la santé ».

Afif a donné l’exemple de la France. « Il y a 25.000 lits de convalescence, mais ils sont complètement remplis, et le Maroc a 6.000 lits qui peuvent être saturés très rapidement si une nouvelle vague survient en l’absence d’immunité collective », souligne-t-il.

« Le vaccin protège plus de 90% de la gravité de la maladie, et nous voulons donc, même en cas de l’apparition d’une nouvelle vague, que les gens n’entrent pas dans les salles de réveil et n’atteignent pas le stade de la mort », a avancé Afif, soulignant « la nécessité d’être clément avec les cadres de Santé qui s’activent ans répit depuis mars 2020, et d’assurer une protection individuelle et collective ».

Said Afif: Les demandes de vaccination ont sensiblement diminué Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page