Soulagés par la levée du couvre-feu nocturne, les restaurateurs reprennent vie

C’est une nouvelle étape franchie par le Maroc, durement touché par la pandémie depuis plus d’un an et demi. Suite à l’amélioration de la situation épidémiologique dans le Royaume, le gouvernement a décidé de lever certaines restrictions dont le couvre-feu nocturne, pour le plus grand bonheur des restaurateurs qui ont retrouvé un semblant de normal, depuis mercredi après avoir été autorisés à rester ouverts après 23 h. 

Depuis le début de la pandémie en mars 2020, les professionnels de la restauration sont passés par toutes les émotions. Contraints de fermer plusieurs mois pendant le confinement, ces derniers ont subi des pertes financières conséquentes, et cela ne s’est pas arrangé avec le couvre-feu tantôt à 21 heures, tantôt à 23 heures, suivant la tendance épidémiologique dans le pays, sans oublier le pass vaccinal obligatoire.

Une situation frustrante pour le secteur dont les professionnels ont lancé de nombreux appels au nouveau gouvernement afin de trouver des solutions. Des prières qui semblent avoir été exaucées depuis le mercredi 10 novembre, marquant un nouveau tournant pour les restaurateurs, mais également les citoyens marocains également ravis par cette décision.

Nombreux restaurants ont fermé à 1h du matin, mercredi 10 novembre, pour la première fois depuis l’apparition du coronavirus au Maroc. Une nouvelle qui marque un début de retour à la vie normale, mais aussi une reprise prometteuse pour les professionnels du secteur dont les établissements ne tenaient qu’à un fil.

Après cette longue attente dans le brouillard et les nombreux faux départs, l’heure est plutôt à la satisfaction de voir enfin tracer un chemin vers une reprise, en espérant que le Covid ne vienne pas gâcher la fête.

Contacté par Hespress FR, un propriétaire de restaurant à Rabat s’est dit soulagé et heureux de ne plus vivre dans la peur et le stress de devoir fermer avant 23 heures, affirmant avoir perdu un important nombre de sa clientèle à cause du couvre-feu nocturne. Ce dernier s’est dit optimiste pour la suite, avec l’ambition de retrouver sa clientèle et d’en attirer plus en organisant de nombreux événements.

La même source déclare avoir affiché complet le soir du mercredi, avec une ambiance festive qui a régné tout au long de la soirée. Du côté des citoyens marocains, c’est une joie incommensurable qui a été exprimée, à l’image de Salma, 28 ans, qui a confié à Hespress FR qu’il s’agissait de « la meilleure nouvelle de l’année » pour elle qui travaille tard le soir et qui ne pouvait pas profiter d’un bon dîner avec ses amis à cause du couvre-feu.

Même son de cloche du côté de Mehdi, 26 ans, qui renoue enfin avec les sorties nocturnes, après avoir décidé de ne plus aller dans les restaurants à cause de la frustration de l’horaire qui était imposé.

Pour rappel, le gouvernement marocain a décidé de lever le couvre-feu nocturne en vigueur dans tout le pays depuis plusieurs mois. Cependant, le carnet de vaccination reste obligatoire.

Cette décision intervient conformément à l’avis favorable du Comité Scientifique et suite aux résultats positifs obtenus par la campagne nationale de vaccination contre le Covid-19 et leur impact sur l’amélioration de la situation épidémiologique dans le pays.

Les mesures sont prises conformément aux dispositions légales relatives à la gestion de l’état d’urgence sanitaire, a indiqué mardi le gouvernement dans un communiqué.

En plus de la levée du couvre-feu nocturne, les déplacements intervilles seront autorisés sans qu’aucune autorisation ne soit nécessaire. De même, les fêtes et funérailles seront autorisées dans le respect des précautions sanitaires.

Cependant, le pass sanitaire ou le document d’exemption de vaccins seront toujours exigés pour les déplacements à l’étranger ou pour l’accès aux espaces publics : administrations, cafés, restaurants, commerces, lieux de travail, établissements touristiques, salles de sport, hammams ainsi que d’autres équipements publics.

Soulagés par la levée du couvre-feu nocturne, les restaurateurs reprennent vie Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page