Levée du couvre-feu : Rien n’oblige les restaurants à fermer à 23H, le pass vaccinal exigé

Le gouvernement marocain a annoncé, mardi soir, la levée du couvre-feu nocturne sur l’ensemble du territoire national à compter de ce mercredi 10 novembre. Un réel soulagement pour les professionnels du secteur du tourisme, notamment les restaurateurs. 

C’est la délivrance pour les opérateurs du tourisme, après l’annonce très attendue du gouvernement, tombée dans la soirée du mardi 9 novembre, qui a décidé de lever le couvre-feu de 23H imposé depuis des mois au Royaume.

« Nous apprécions la décision du gouvernement de lever le couvre-feu. C’est une décision positive. Cela va permettre à plusieurs secteurs, qui n’ont pas pu se lancer, de le faire et de se préparer pour une éventuelle réouverture. Cela va également permettre à une large catégorie de main-d’oeuvre de reprendre son travail, malgré le fait que la situation économique soit assez difficile. Mais ça reste un début d’espoir pour eux et pour nous« , a déclaré à Hespress Fr, Ahmed Bouferkane, coordinateur national de l’Association des patrons de cafés et restaurants du Maroc.

Cette décision va également permettre à plusieurs établissements touristiques de se lancer et de reprendre leur activité, soutient ce professionnel du secteur de la restauration. « Le plus important, c’est qu’il y a des signes d’espoir qui apparaissent. On espérait aussi la levée des restrictions sur plusieurs autres secteurs, afin de reprendre notre vie normale, et redynamiser l’économie nationale« , a-t-il exprimé.

Maintenant, reste à savoir si les restaurateurs sont autorisés à rester ouverts fermer au-delà de 23H, vu que le couvre vu ne sera plus de rigueur à partir de ce soir. Logiquement, rien ne les empêche de rester ouverts comme avant la pandémie, jusqu’à minuit ou une heure du matin. Après, le communiqué n’est pas très clair sur ce point, estime Ahmed Bouferkane.

« Je pense que tout reviendra comme avant pour les restaurateurs, à condition d’exiger le pass vaccinal, comme l’a bien mentionné le communiqué. Aujourd’hui, il n’y a aucune raison pour que les restaurateurs ferment à 23H« , avance notre interlocuteur.

Il est vrai que le communiqué du gouvernement n’est pas très clair sur la question, poursuit notre interlocuteur. Mais, du moment où il n’y a plus de couvre-feu, il n’y a plus d’heure fixe pour la fermeture, dit-il, à condition que les clients disposent du pass vaccinal.

Pour trancher sur la question, l’Association des patrons de cafés et restaurants du Maroc compte saisir la Direction générale des affaires intérieures (DAG) à la Wilaya, qui leur fournira plus de détails à ce sujet. Comment la reprise va-t-elle se faire ? Il faut attendre de voir comment les choses vont se dérouler ce soir pour savoir, estime notre interlocuteur.

En tout cas, la décision du gouvernement de lever le couvre-feu intervient suite aux résultats positifs réalisés dans le cadre de la campagne nationale de vaccination et de leurs retombées sur l’amélioration de la situation épidémiologique dans le Royaume, a fait savoir un communiqué du gouvernement, et conformément aux dispositions juridiques relatives à la gestion de l’état d’urgence sanitaire.

Mais pour pouvoir profiter de cette mesure, le gouvernement a annoncé le maintien de l’obligation de présenter le Pass vaccinal ou l’attestation d’exemption de la vaccination pour le voyage à l’étranger, l’accès à tous les espaces fermés (locaux de travail, établissements touristiques, commerces, cafés, restaurants, salles de sport, hammams ainsi que les autres services publics).

Il s’agit également de l’autorisation du déplacement entre les préfectures et les provinces sans la présentation d’aucun document, de l’organisation des funérailles, des cérémonies et des fêtes, dans le strict respect des mesures préventives en vigueur, outre le maintien de la fermeture des espaces abritant les grands rassemblements ou ceux enregistrant une affluence d’un grand nombre de citoyens.

Le gouvernement a également affirmé dans son communiqué qu’il veillera à procéder à une évaluation régulière sur le terrain, à assurer un suivi minutieux de tous les développements quotidiens aux niveaux régional et local et à prendre les mesures de fermeture nécessaires pour préserver la santé des citoyennes et citoyens.

Il a appelé aussi tout un chacun à continuer à respecter les mesures préventives et sanitaires en vigueur, et invité les non-vaccinés et les personnes concernées par la troisième dose à se rendre aux centres de santé mis à leur disposition pour se faire vacciner, afin de renforcer les efforts visant à accélérer le retour à la vie normale.

Levée du couvre-feu : Rien n’oblige les restaurants à fermer à 23H, le pass vaccinal exigé Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page