Emirats arabes unis-Sahara: Un soutien au Maroc jamais démenti

Le nouvel envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, Staffan De Mistura, a rencontré une déléguée d’Abou Dhabi auprès des Nations unies, à New York. Les Emirats, qui ont été élus comme membre non-permanent au conseil de sécurité, vont faire entendre leur voix dans ce dossier. 

Le processus politique du règlement du conflit autour du Sahara continue de suivre son cours en dépit des agressions algériennes répétées qui tentent de faire renaitre une crise dans la zone depuis que les milices du polisario se sont retriées de l’accord de cessez-le-feu.

Sur le plan politique, les Emirats arabes unis ont déjà rencontré le nouvel émissaire Staffan De Mistura à New York, et à la fin de cette réunion la diplomatie émiratie s’est félicitée d’une discussion constructive.

Une discussion constructive et intéressante comme toujours avec le diplomate chevronné Staffan De Mistura », a écrit la diplomatie émiratie sur Twitter.

En juin, les Emirats arabes unis ont obtenu un siège en tant que membre non-permanent du Conseil de sécurité. Leur mandat doit débuter à partir 1er janvier 2022 et doit se terminer le 31 décembre 2023. Parmi les autres pays élus, figurent le Brésil, le Gabon, l’Albanie et le Ghana et le Gabon.

Grâce à cette position, les Emirats arabes unis comptent faire peser de leur voix afin de faire avancer le processus politique de résolution du conflit.

Les Emirats arabes unis soutiennent la Maroc dans la défense de son unité nationale et de son intégrité territoriale, et soutiennent également le processus politique visant à trouver une solution définitive fondée sur l’Initiative d’autonomie sous souveraineté marocaine.

Les Emirats ont toujours considéré que le Sahara était marocain, d’ailleurs, le prince héritier Cheikh Mohammed ben Zayed, avait participé à la Marche Verte du 6 novembre 1975 qui a consacré la libération du Sahara de la colonisation espagnole.

A 14 ans, le prince héritier était le plus jeune participant à la Marche Verte qui a connu la participation de personnes de nationalités étrangères aussi parmi les 350.000 marcheurs civils qui ont marqué cette date historique dans l’histoire de l’indépendance du Maroc.

« Il était le plus jeune participant à l’époque, car il avait 14 ans, Cheikh Mohammed ben Zayed a participé à la Marche Verte, et le Maroc célèbre cet anniversaire aujourd’hui », a indiqué l’analyste politique émirati, Majed Al Raeesi, sur son compte Twitter, en exprimant ses vœux de bien-être pour le Maroc, son Roi et son peuple.

Le pays a également été le premier Etat arabe et non africain à ouvrir une représentation diplomatique dans les provinces du sud au Maroc, à Laâyoune. Le consulat des Emirats arabes unis était la neuvième représentation diplomatique dans la ville en moins d’un an.

Par ailleurs, les Emirats arabes unis ont récemment rappelé leur position en faveur de la souveraineté du Maroc sur le Sahara à l’occasion des débats à la 4ème commission de l’ONU sur le dossier. Une position partagée également par d’autres pays arabes, comme le Koweït, l’Arabie Saoudite et Qatar.

Emirats arabes unis-Sahara: Un soutien au Maroc jamais démenti Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page