Argentine: La maison natale de Maradona déclarée « lieu historique national »

La maison natale du footballeur argentin Diego Armando Maradona, située dans le quartier de Villa Fiorito, au sud du Grand Buenos Aires, a été déclarée « lieu historique national ».

Cette décision a été officialisée par un décret présidentiel publié au Journal officiel, à trois jours du 61ème anniversaire de la naissance de Maradona et à un mois du premier anniversaire de son décès, le 25 novembre 2020.

Il s’agit d’une maison humble, avec une porte surmontée de fil barbelé et composée d’une salle à manger et deux pièces, ainsi qu’un patio en terre battue, où la star argentine avait commencé ses premiers touchers de ballon, une passion qui le mènera à la célébrité mondiale en tant que capitaine de l’équipe argentine dont il a fait Championne du monde de football en 1986 au Mexique.

Par cette décision, le gouvernement argentin veut rendre hommage à Maradona, dont le décès dans des circonstances troubles avait impacté toute l’Argentine.

Le décret présidentiel mentionne que la maison se trouve à proximité de sept terrains de football (appelés « potreros » en Argentine) où Maradona a forgé ses dons footballistiques.

« L’énorme influence du footballeur dans la culture populaire argentine transcende ses mérites sportifs et représente un des symboles les plus saillants de notre identité », soulignait la Commission nationale des monuments, des lieux et des biens historiques.

Argentine: La maison natale de Maradona déclarée « lieu historique national » Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page