Coronavirus: Des gélules anti-covid seront distribuées mondialement

Le laboratoire américain Merck a annoncé un accord qui pourrait changer à terme le sentiment de peur de contracter le covid dans le monde, grâce à une distribution plus large de son médicament luttant contre le coronavirus.

L’accord a été signé avec le MPP (Medicines Patent Pool) pour permettre aux pays pauvres de bénéficier de versions génériques de son médicament. Le médicament en question est dénommé Molnupiravir qui agit sur les formes modérées de l’infection au coronavirus, pour des patients n’ayant pas été hospitalisés.

Le MPP qui est une organisation internationale soutenue par les Nations unies, a un rôle important dans la facilitation d’accès aux médicament vers les pays pauvres et aux revenus intermédiaires.

Le MPP permet grâce à des accords comme celui-ci, de fabriquer des médicaments génériques suite à l’octroi de licences et de brevets. Dans le cas de la lutte contre le coronavirus, il sera désormais possible de fabriquer l’antiviral expérimental Molnupiravir, qui permet de ralentir la multiplication du virus, et ainsi évite de développer les formes graves.

Mais avant que l’accord ne soit effectif, le Molnupiravir devra être autorisé par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). L’agence onusienne a appelé le laboratoire Merck à lui « fournir les données des essais clinique », pour qu’elle puisse « évaluer ce médicament afin de l’utiliser dans le monde entier », tout en félicitant cet accord avec le MPP.

L’OMS a par ailleurs ajouté dans un communiqué que ce médicament était « en cours d’évaluation » pour qu’il puisse éventuellement être ajouté dans la liste des traitements contre la covid-19.

Coronavirus: Des gélules anti-covid seront distribuées mondialement Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page