Cisjordanie: Les Etats-Unis haussent ton pour la première fois contre Israël

Les Etats-Unis ont adopté pour la première fois un ton plus ferme vis à vis des colonies israéliennes en Cisjordanie occupée, après l’annonce de la construction de plus de 1.000 nouveaux logements.

Dans une conférence de presse, le porte-parole de la diplomatie américaine Ned Price a affirmé que l’administration Biden est « profondément préoccupée par le projet du gouvernement israélien ».

« Nous nous opposons fermement à l’extension des colonies, qui est totalement contraire aux efforts pour faire baisser les tensions et garantir le calme, et qui nuit aux perspectives de solution à deux Etats » israélien et palestinien, a-t-il ajouté.

Il s’agit de la première fois que les Etats-Unis critiquent la politique sioniste d’Israël alors que le grand allié de l’Etat hébreu est resté silencieux face aux bombardements israéliens dans la bande de Gaza et des violences commises contre les Palestiniens pendant le mois sacré du Ramadan, et même chose pour l’expropriation et destructions des maisons de Palestiniens pour les donner à des Israéliens.

Cette nouvelle construction de colonies en Cisjordanie est une habitude en Israël, chaque année de nouvelles sont lancées. La dernière en date, à laquelle Washington a réagi prévoit 1.355 nouveaux logements, alors qu’en août, pas moins de 2.000 autres logements avaient été annoncés.

« Nous estimons aussi que tout effort visant à légaliser rétroactivement des colonies illégales est inacceptable », a ajouté Ned Price, mais pour le ministre de la Construction Zeev Elkin, ces colonies sont essentielles.

« Le renforcement de la présence juive (en Cisjordanie) est essentiel dans la vision sioniste », avait-il déclaré, en référence au projet de s’accaparer les terres palestiniennes dans leur ensemble pour créer un Etat 100% juif.

Cisjordanie: Les Etats-Unis haussent ton pour la première fois contre Israël Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page