Autriche: Démission du chancelier Sebastian Kurz sur fond d’accusions de corruption

Sur fond d’accusations de corruption, le chancelier autrichien Sebastian Kurz, 35 ans, a fini par rendre le tablier et annoncer, samedi soir, sa démission.

S’exprimant devant la presse, il a indiqué qu’ »il serait irresponsable de glisser vers des mois de chaos ou d’impasse », expliquant se retirer pour « la stabilité » du pays et réfutant de « fausses accusations ».

« Je veux céder la place pour éviter le chaos », a encore dit Kurz qui a précisé avoir proposé pour sa succession, son ministre des Affaires étrangères, Alexander Schallenberg.

Pour rappel, depuis l’annonce mercredi par le parquet de l’ouverture d’une enquête à son encontre pour corruption, Sebastian Kurz était sous pression pour se retirer.

Le Parlement devait se réunir mardi prochain en session extraordinaire pour se prononcer sur une motion de censure déposée par l’opposition.

A noter que Sebastian Kurz est soupçonné d’avoir utilisé par le passé des fonds gouvernementaux pour s’assurer une couverture médiatique favorable.

Autriche: Démission du chancelier Sebastian Kurz sur fond d’accusions de corruption Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page