Noussair Mazraoui déchaîne les passions en Serie A

Noussair Mazraoui ne compte plus ses prétendants. Après la Première League et la Liga, c’est désormais la Serie A qui s’attaque à l’international marocain, prochainement libre de tout contrat avec l’Ajax Amsterdam.

Noussair Mazraoui affole les clubs européen, notamment dans le championnat italien, avec trois cadors qui se sont positionnés sur le joueur âgé de 23 ans. Selon la presse italienne, le défenseur des ajacides ne passe pas inaperçu chez trois des plus grands du football italien : la Juventus de Turin, l’AC Milan et l’AS Rome.

La Vielle Dame est l’un des clubs qui vise un transfert pour l’arrière latéral alors qu’il approche de la fin de son contrat actuel avec le club néerlandais. Le joueur de 23 ans est dans le viseur de la Juve puis son épopée en Ligue des Champions il y a deux ans avec l’Ajax.

La Juve n’est pas le seul club italien à vouloir signer le Marocain et pourrait se livrer à une bataille féroce avec la Roma et l’AC Milan qui ont également mis une option sur l’ancien coéquipier de Hakim Ziyech.

Le signer gratuitement représentera un joli coup pour chacune des équipes susmentionnées et les Bianconeri ne voudront pas qu’un autre club italien les batte à sa signature, surtout s’il s’avère devenir une bonne affaire.

Il y a quelques jours, Mazraoui a été annoncé du côté du géant espagnol, le FC Barcelone également désireux de profiter de sa situation contractuelle pour l’enrôler, avec Arsenal sur le coup depuis des mois.

L’arrière droit a fait 113 apparitions pour l’Ajax depuis qu’il a fait son entrée dans leur première équipe en 2018. Pour l’instant, la seule chose qui est certaine, c’est que la relation de Mazraoui avec l’Ajax s’étend jusqu’à la mi 2022. C’est-à-dire que s’il ne prolonge pas son contrat à Amsterdam, il serait un joueur libre.

Noussair Mazraoui déchaîne les passions en Serie A Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page