Liban: 28 tonnes de nitrate d’ammonium saisies à Baalbek

Les forces de sécurité libanaises ont saisi mardi 28 tonnes de nitrate d’ammonium dans le village d’Arsal à Baalbek. Trois personnes ont été appréhendées, et une enquête ouverte. 

Un communiqué de l’armée libanaise précise que ces grandes quantités de nitrate d’ammonium ont été retrouvées dans une station-service de cette zone, notant que les personnes arrêtées sont soupçonnées d’implication dans le stockage de ces produits chimiques.

Le ministre libanais de l’Intérieur Bassam Maoulaoui s’est rendu sur les lieux et a ordonné le ratissage de la région. « Nous devons faire de notre mieux pour transporter ces substances dans un lieu sûr, à l’abri du soleil et de la chaleur » pour éviter « une catastrophe », a-t-il dit.

Et d’ajouter: « Je suis présent sur le terrain aujourd’hui pour suivre l’enquête et non pour en dévoiler les détails, je ne divulguerai donc pas les noms de personnes impliquées et qui sont détenues », a-t-il précisé à l’adresse de la presse.

D’autre part, un responsable de la compagnie propriétaire de la cargaison, l’engrais saisi était destiné à usage agricole. « Un de nos employés a informé les autorités concernées de la présence du nitrate d’ammonium (dans l’entrepôt), entraînant la perquisition », a-t-il confié sous couvert de l’anonymat. « Nous travaillons dans le domaine de l’industrie des engrais et de l’alimentaire depuis 40 ans », a-t-il encore soutenu.

Pour rappel, le 4 août 2020, le port de Beyrouth a été frappé par deux violentes déflagrations dues à l’explosion de près de 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium qui étaient stockées dans l’un des entrepôts du port depuis 2013.

Cette explosion a fait au moins 200 morts et plus de 6.000 blessés, et détruit une grande partie de la ville.

Liban: 28 tonnes de nitrate d’ammonium saisies à Baalbek Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page