Covid-19 : Johnson et Johnson demande l’autorisation pour une troisième dose

Johnson & Johnson a annoncé avoir soumis des données à la Food and Drug Administration pour l’autorisation d’un rappel de son vaccin anti-coronavirus, marquant le dernier effort des fabricants de vaccins pour obtenir l’approbation d’une troisième dose.

Dans son annonce, Johnson & Johnson a déclaré que les personnes ayant reçu une injection de rappel 56 jours après leur dose initiale ont vu leur protection contre le virus augmenter de 94%.

« Nous attendons avec impatience de discuter avec la FDA et d’autres autorités de santé pour soutenir leurs décisions concernant les doses de rappel », a déclaré Mathai Mammen, responsable recherche et développement chez Janssen, la filiale pharmaceutique de Johnson & Johnson.

« Dans le même temps, nous continuons à penser qu’un vaccin unidose contre le Covid-19, qui offre une protection forte et de long terme, est un apport crucial pour vacciner la population mondiale », a-t-il ajouté.

Johnson & Johnson a également soumis des données à la FDA pour les personnes qui ont reçu un rappel six mois après leur injection initiale, selon l’annonce, qui leur a également accordé une protection supplémentaire contre le virus. « Le vaccin, lorsqu’il est administré en dose de rappel ou en dose primaire, a généralement été bien toléré », indique l’annonce.

Le mois dernier, la FDA a autorisé des injections de rappel du vaccin Pfizer-BioNTech pour les personnes de 65 ans et plus, les adultes à risque de complications graves du coronavirus et les adultes dont le travail les expose à un risque plus élevé de contracter la maladie. La troisième dose est administrée 6 mois après que les individus de ces groupes aient terminé leur première série d’injections.

L’agence avait déjà approuvé en août des doses supplémentaires des vaccins Pfizer et Moderna pour certaines personnes dont le système immunitaire était affaibli. Contrairement aux boosters, qui sont destinés à remédier à la baisse de l’immunité, ces troisièmes injections ont été jugées nécessaires pour que certains obtiennent une immunité totale.

Covid-19 : Johnson et Johnson demande l’autorisation pour une troisième dose Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page