Sahara: Le Maroc rappelle à l’ONU sa détermination à trouver une solution au conflit dans cadre de la souveraineté marocaine

Le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, a affirmé que Maroc est « déterminé » à trouver une solution définitive au conflit du Sahara dans le respect de l’intégrité territoriale marocaine et dans cadre de la souveraineté nationale marocaine. Nasser Bourita a appelé l’Algérie à assumer pleinement son rôle actif dans la création et le maintien de ce conflit.

Le ministre marocain des Affaires étrangères, s’est exprimé lundi soir, au sujet du dossier du Sahara. « Nous sommes déterminés à parvenir à un règlement définitif de la question du Sahara marocain », a déclaré Nasser Bourita lors de la 76ème Assemblée Générale des Nations Unies, en expliquant que la solution à conflit (créé par l’Algérie, ndlr) ne pourra se faire que dans le cadre de la souveraineté marocaine.

Le chef de la diplomatie marocaine a par ailleurs renouvelé la disposition du Maroc et la volonté de continuer à coopérer avec les Nations Unies « pour trouver une solution à la question du Sahara dans le cadre de la souveraineté marocaine », a-t-il ajouté, en expliquant que cette solution se doit d’être avant tout politique, réaliste, pragmatique et durable, basée sur le compromis dans le plein respect de la souveraineté du Maroc et de son intégrité territoriale.

M. Bourita a rappelé le profond attachement des populations sahraouies à leur identité et nationalité marocaine qui s’est manifesté lors des élections législatives du 8 septembre par un score de participation très important.

Les Sahraouis marocains ont enregistré le plus important taux de participation du royaume (63%), cela reflète et confirme l’attachement de la population du Sahara marocain à l’unité territoriale du Maroc et son ambition de voir le nouveau modèle du développement mis en œuvre dans les provinces du Sud, a-t-il indiqué.

Cette participation active dans la vie socio-économique et politique des populations Sahraouies aux élections législatives « reflète indéniablement la volonté de la population des provinces du Sud à s’engager entièrement et avec efficacité » dans la mise en œuvre du projet de développement durable lancé par le Roi Mohammed VI en 2015, a affirmé le ministre.

La déclaration de Nasser Bourita intervient alors que le dossier du Sahara a connu ces derniers jours de nouveaux rebondissements, notamment avec la nomination du diplomate italo-suédois, Staffan de Mitsura, comme nouvel envoyé spécial du chef de l’ONU, Antonio Guterres.

Le dossier est également au centre des récentes provocations de la part de l’Algérie qui a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc fin août, en l’accusant de former une alliance avec Israël. L’Algérie a poursuivit ses provocations en fermant son espace aérien à tous les avions marocains militaires et civils.

L’Algérie qui a fait partie du processus des tables rondes avec le Maroc, la Mauritanie et les milices du polisario, qu’elle loge et qu’elle militarise et finance, tente de se soustraire à sa responsabilité dans la création de conflit régional qui pénalise toute la région du Maghreb.

Nasser Bourita, a rappelé à ce propos que la solution à ce conflit ne pourra être trouvée que lorsque l’Algérie prendra entièrement sa responsabilité, notamment dans le processus politique des Tables rondes, « à la mesure de sa responsabilité dans la création et le maintien de ce conflit », a-t-il rappelé tout en soulignant que l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc en 2007 reste à ce jour la seule solution politique et définitive à ce différend régional artificiel.

Sahara: Le Maroc rappelle à l’ONU sa détermination à trouver une solution au conflit dans cadre de la souveraineté marocaine Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page