Manche : une centaine de migrants secourus au cours du week-end

Une centaine de migrants en difficulté dans le détroit du Pas-de-Calais, entre la France et l’Angleterre, ont été secourus samedi et dimanche, a annoncé dimanche soir la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord dans un communiqué.

Une vingtaine de migrants ont d’abord été secourus samedi alors qu’ils se trouvaient en mauvaise posture au large de Dunkerque, port du Nord de la France, puis, plus tard dans la nuit de samedi à dimanche, « une quarantaine de naufragés », dont certains « en léger état d’hypothermie », ont été récupérés au large de Sangatte, 50 kilomètres plus à l’ouest, précise le communiqué.

Une autre embarcation en difficulté a ensuite été signalée au large du Dyck, près de Dunkerque, et une trentaine de naufragés secourus.

Tous ont été ramenés sur les côtes françaises et pris en charge par la police aux frontières et – pour les deux dernières embarcations – les pompiers.

Dans la nuit de samedi à dimanche, une trentaine de migrants ont par ailleurs été découverts sur une plage proche de la Baie de Somme, à une centaine de kilomètres au sud de Sangatte, et deux hommes soupçonnés d’être des passeurs placés en garde à vue.

L’un d’entre eux, irakien, a reconnu avoir transporté des migrants qui voulaient se rendre en Angleterre et le second, polonais, transportait dans son véhicule le matériel nécessaire à une traversée (zodiac, gilets de sauvetage…), selon la préfecture du Pas-de-Calais.

Depuis fin 2018, les traversées illégales de la Manche par des migrants cherchant à gagner le Royaume-Uni se multiplient malgré les mises en garde répétées des autorités qui soulignent le danger lié à la densité du trafic, aux forts courants et à la basse température de l’eau.

Selon le préfet maritime Philippe Dutrieux, quelque 15.400 migrants ont tenté la traversée entre le 1er janvier et le 31 août, dont 3.500 ont été « récupérés en difficulté » dans le détroit et ramenés sur les côtes françaises. En 2020, les traversées et tentatives de traversées avaient concerné quelque 9.500 personnes, contre 2.300 en 2019 et 600 en 2018.

Manche : une centaine de migrants secourus au cours du week-end Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page