Entre le Maroc et les Etats-Unis, le ton est au beau fixe

Les Etats-Unis ont réitéré, ce 22 septembre 2021, leur engagement à accompagner l’agenda de réformes du Roi Mohammed VI, dans divers domaines, à l’occasion de la visite d’une délégation marocaine inter-agences de haut niveau à Washington.

Le département d’Etat américain a déclaré via un communiqué que l’ordre du jour de cette réunion comprenait plusieurs questions, notamment, la manière dont « nous pouvons travailler ensemble pour faire avancer le programme de réforme du roi Mohammed VI sur des sujets tels que les libertés d’expression et d’association, les réformes de la justice pénale, les droits des femmes et le genre. l’égalité et la transparence du gouvernement ».

Le ministère des Affaires étrangères de la coopération africaine et des Marocains résident à l’étranger a indiqué ce jeudi 23 septembre, qu’une délégation marocaine dans le cadre du dialogue permanent et de longue date entre les Etats-Unis et le Maroc a été accueillie ce mercredi 22 septembre 2021 par le département d’Etat américain. La réunion a porté sur de nombreuses questions  et notamment sur celle des droits de l’homme.

Dans le communiqué dont s’est référé le ministère marocain et émis par la diplomatie américaine il est indiqué : « Il s’agit de la dixième réunion d’un dialogue qui se poursuit depuis plus d’une décennie », soulignant que le Maroc est un partenaire proche des États-Unis. A cet égard et dans le cadre du partenariat qui lie nos deux pays, le département d’Etat américain a affirmé que Rabat et Washington discutent régulièrement d’une variété de questions, y compris la façon dont les deux départements peuvent travailler ensemble pour faire avancer l’agenda de réformes du Roi Mohammed VI sur des sujets tels que : les libertés d’expression et d’association, les réformes de la justice pénale, les droits des femmes et l’égalité des sexes et la transparence du gouvernement.

Dans ce contexte, la diplomatie américaine a déclaré que le Maroc et les États-Unis cherchent à identifier des réformes concrètes et réalisables qu’ils peuvent faire avancer ensemble. Le département d’Etat américain a rappelé que les États-Unis mettent en avant les droits de l’homme dans leurs relations avec tous leurs partenaires. Le Département américain conclut son document en déclarant avoir consulté les parties prenantes de la société civile marocaine avant cette réunion.

Entre le Maroc et les Etats-Unis, le ton est au beau fixe Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page