Akhannouch/Majorité : « Nous allons proposer au Roi des noms compétents, crédibles et honnêtes »

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, désigné par le Roi Mohammed VI pour former le nouvel exécutif, a annoncé ce mercredi 22 septembre que la majorité gouvernementale sera composée du RNI, du PAM et du PI. 

Au siège du RNI à Rabat, et en présence du Secrétaire général du Parti Authenticité et modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi, et le secrétaire général du Parti de l’Istiklal (PI), Nizar Baraka, le chef du gouvernement a déclaré que les tractations pour la formation d’un gouvernement ont été lancées immédiatement, après sa nomination par le Roi, avec les différents partis politiques représentés au parlement, notant que « la majorité des partis ont répondu présents, tandis que deux partis ont rejeté l’invitation pour des choix privés« .

À en croire le nouveau chef du gouvernement, « les tractations se sont déroulées dans une ambiance marquée par la responsabilité et le respect mutuel avec toutes les parties prenantes et selon une méthodologie régie par les exigences de la Constitution et les principes de la nation représentés dans l’Islam, religion de l’État, l’unité nationale multitributaire, la monarchie constitutionnelle et le choix démocratique ». 

Suite aux tractations et consultations avec les partis politiques, ces derniers ont exprimé, selon Aziz Akhannouch, « leur pleine conscience et leur forte implication dans toutes les initiatives nécessaires pour permettre à notre pays de gagner tous les défis, notamment économique et sociale, chacun de sa position qu’il estime adéquate et selon sa lecture de cette prochaine étape« .

« On a pu, à l’aide de dieu, et grâce à l’engagement et l’esprit de responsabilité observés chez les secrétaires généraux des partis qui se sont accordés sur la particularité du contexte, pour la formation de la nouvelle majorité gouvernementale dans les plus brefs délais, afin de préserver les délais politiques et de développement » a souligné le chef du gouvernement.

Lors de ces tractations, qui ont duré près de deux semaines, les parties prenantes ont  » évoqué les défis actuels qui se caractérisent par la nécessité d’accélérer la sortie et la mise en oeuvre du Nouveau Modèle de Développement (NMD), auquel a appelé le Roi Mohammed VI, à l’issue de l’adoption du rapport final de la Commission chargée de la réalisation du NMD » a déclaré Akhannouch, mais aussi  » le poids des attentes des citoyens(e), que nous avons constaté de près durant ces dernières années suite aux répercussions économiques et sociales de la pandémie du Covid-19″.

« Raison pour laquelle, nous prenons soin collectivement pour accélérer la formation d’une majorité soudée, efficace, pour l’exposer à l’horizon au Roi Mohammed VI, et la mettre en place en réalité afin quel démarre dans l’immédiat son travail dans l’abnégation, dans la solidarité totale entre ses composantes, et dans l’enroulement collectif autour d’un seule projet, à savoir, permettre aux Marocains de vivre dignement » a-t-il ajouté.

Tout en prenant en compte les « aspirations exprimées par certains partis politiques pour participer dans le prochain gouvernement, et qui restent légitimes et méritées, et ce, pour plusieurs considérations » que le Chef du gouvernement n’a pas voulu citer, Akhannouch a tout de même indiqué que « le principe de l’équilibre entre la majorité et l’opposition exige que le pouvoir ne soit pas concentré d’un côté ou de l’autre afin d’assurer l’efficacité de la prestation gouvernementale et parlementaire, que ce soit la majorité ou l’opposition« .

Par souci de la « nécessité de convergence entre les composantes de la prochaine majorité, autour des programmes, principes et idéologies communs, afin de créer une base solide pour se lancer et gagner les futurs paris« , le Chef du gouvernement désigné Aziz Akhannouch a fini par annoncé que le prochain gouvernement marocain sera composée du RNI, du PAM et du PI, les trois vainqueurs du scrutin du 8 septembre.

© Mounir Mehimdate

La logique qui a porté sur le choix de cette majorité, était d’abord, selon Aziz Akhannouch, « l’orientation de la volonté populaire, puisque ces trois partis ont gagné avec une grande majorité et convaincu les électeurs comme exprimés dans les bureaux de vote« , notant que ce sont-là des partis avec qui le RNI partage beaucoup de choses, notamment « historique », mais aussi la même vision sur le futur.

« De plus, nos programmes avec lesquels nous avons entamé les élections, se recoupent largement et adoptent les mêmes priorités que les Marocains réclament comme réformes dans deux domaines, économiques et sociales » a souligné dans ce sens Akhannouch.

L’ensemble de ses programmes présentés par les trois partis au pouvoir vont permettre selon le chef du gouvernement désigné de  » former aujourd’hui une terre solide pour préparer un programme gouvernementale fort et prêt à être appliqué et dont les effets seront évidents dès les premiers jours du travail gouvernemental, en réponse aux instructions fournis dans le rapport général du NMD« .

Ainsi, le Chef du gouvernement a fait savoir que les discussions avec les PAM et le PI sont toujours en cours afin de sortir avec « une proposition de restructuration gouvernementale et de formation ministérielle qui sera présentée au Roi Mohammed VI pour désigner le gouvernement« .

Les noms qui seront proposés au Roi Mohammed VI, vont « jouirent de la compétence, de la crédibilité et de l’honnêteté nécessaires pour assumer les différentes responsabilités, afin que nous puissions remplir nos engagements et répondre aux aspirations et aux attentes des citoyens(es) » a-t-il soutenu.

Pour conclure, Aziz Akhannouch a exprimé sa fierté de la confiance que lui accordée le Roi, et a remercié tous les partis politiques qui ont répondu présents aux tractations, et qui ont participé aux consultations et exprimer leurs opinions et leurs positions en présentant des suggestions.

Il a également remercié la majorité pour son interaction rapide avec sa proposition et sur le climat de confiance et la qualité des débats qui ont marqué les tractations. Il a également remercié les partis qui ont opté pour l’opposition. « Nous sommes prêts à travailler ensemble pour le bien de ce pays« , a-t-il dit.

In fine, Aziz Akhannouch a remercié l’ensemble des citoyens(e) qui ont « placé leur confiance dans le parcours démocratique de notre pays et ont voté en masse pour réussir cette importante étape ».

« Je les remercie également pour la confiance qu’ils ont accordée aux partis qui forment la majorité, et on leur promet qu’on sera à leur service et nous allons travailler sans arrêt pour la réalisation du programme gouvernemental qui sera la base de notre contrat avec eux pour le bien de notre pays, sous le leadership du Roi Mohammed VI » a-t-il conclut.

© Mounir Mehimdate

Akhannouch/Majorité : « Nous allons proposer au Roi des noms compétents, crédibles et honnêtes » Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page