Maroc/Défense : les premiers drones Bayraktar TB2 déjà livrés 

Le Maroc a reçu les premières unités de véhicules aériens de combat sans pilote, les drones (UCAV) Bayraktar TB2 turcs, rapportent depuis lundi des sites d’information locaux et internationaux, citant le forum FAR Maroc en ligne spécialisé dans l’actualité militaire du Royaume.

Les premières livraisons ont commencé le 17 septembre, ont indiqué les médias et le forum Far-Maroc les ont confirmées, au demeurant. Le reste des unités qui sont au total au nombre de treize devrait être livré progressivement dans le cadre d’un accord qui aurait été signé entre le Maroc et le constructeur turc Baykar en avril dernier. Les Forces armées royales (FAR) ont commandé un total de 13 drones de ce type, selon les rapports. Il a également été signalé qu’un certain nombre de membres du personnel des FAR ont participé à un programme de formation en Turquie en juillet et début septembre. Toute la logistique nécessaire, à savoir les centres de contrôle, les pièces de rechange et l’armement complet ainsi que le simulateur seront livrés dans les délais impartis.

Le Royaume utilisait déjà des drones français Heron et il s’apprête à introduire à la fois le MQ-9B SeaGuardian américain et le Bayraktar TB2 UCAV. Le Royaume qui a déjà utilisé des drones à des fins de surveillance avec les développements et accords récents montre qu’il pourrait préparer l’armée de l’air à utiliser des drones de combat dans les opérations air-sol. En avril, un drone de l’armée marocaine a été utilisé dans le cadre d’une frappe aérienne contre des membres du Front Polisario dans le Sahara marocain et le chef de la gendarmerie des séparatistes, Addah Al Bendir, l’avait payée de sa vie.

La capacité de l’UCAV Bayraktar TB2 sur le terrain a été prouvée à plusieurs reprises à la fois par les forces armées de différents pays qui ont acquis le drone. Dit, drone low cost, il a rebattu bien des cartes militaires et géopolitiques . Partout, des forces armées plutôt modestes utilisent ces drones bon marché équipés de missiles pour affronter les tanks ennemis, une nouvelle stratégie qui a fait ses preuves l’an passé dans plusieurs conflits régionaux et modifié l’équilibre stratégique autour de la Turquie et de la Russie. Les petits protégés de Moscou en Syrie et en Azerbaïdjan en savent des choses.

La livraison de ces premiers drones de combat Forces Royales Air (FRA) a débuté le 17 septembre courant, rapporte FAR-Maroc. Le site spécialisé dans les questions de Défense a annoncé que la livraison des premiers drones «Bayraktar TB2» a été effectuée via des vols d’avions de transport des FRA. Le Royaume rappelle FAR-Maroc avait signé un contrat pour l’acquisition de 13 drones afin de renforcer ses capacités de combat d’avions sans pilote, dans le cadre du programme de développement et de renouvellement de l’arsenal des FAR. Les équipages militaires marocains ont terminé leur formation en Turquie il y a quelques semaines dans le cadre du même contrat, précisent la même source.

Les FAR ont commandé ces 13 véhicules aériens de combat sans pilote (UCAV) Bayraktar TB2 pour  un budget de 626 millions de dirhams (70 millions de dollars) en avril dernier. Les drones armés turcs sont connus pour leur moyenne altitude et leur longue endurance (MALE). Ils sont capables de fonctionner pendant une période prolongée. Cet accord permettra au Maroc de renforcer ses capacités défensives et de contrôle du territoire du Royaume qui a fortement modernisé ses armements pour préserver la stabilité régionale et stratégique. Le Maroc a récemment conclu des accords avec les États-Unis, la France, Israël ou la Turquie dans le seul but de prospérer dans son rôle de puissance militaire régionale pour combattre toute tentative de déstabilisation dans la région.

Maroc/Défense : les premiers drones Bayraktar TB2 déjà livrés  Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page