Mellilla : à bord de jet skis, trois prisonniers marocains s’enfuient direction le Royaume

Trois prisonniers marocains purgeant des peines dans un centre pénitencier de Mellilla ont profité de leurs 3 jours de permis pour regagner le Maroc à bord de jet skis, rapporte l’agence EFE. 

Selon le syndicat du pénitentiaire ACAIP-UGT, cité par l’agence espagnole EFE, les trois prisonniers d’origine marocaine qui ont bénéficié de trois jours pour quitter la prison, avaient retiré «tout l’argent qu’ils avaient gagné en prison, puis qu’ils travaillent également à la prison de Melilla», avant de se munir de jet skis pour s’enfuir au Maroc.

Les détenus susmentionnés avaient quitté la prison de Melilla le 13 septembre après avoir obtenu un permis de trois jours, et devaient initialement au pénitencier le 16.

Pour le syndicat, il est évident que l’évasion a eu lieu à bord de jet skis et demandent ainsi le limogeage immédiat du directeur de la prison et l’ouverture d’une enquête pour déterminer la responsabilité de ces événements. Les dirigeants pénitenciers qualifient d’exceptionnel le non-respect des peines pendant les congés car ils ne représentent que 0,4%.

Le trafic des migrants à bord de jet-skis entre le Maroc et Mellilla continue d’avoir le vent en poupe. En effet, la mafia de l’immigration clandestine s’est rabattue sur ce moyen de locomotion pour sa rentabilité et la facilité de sa manipulation.

La traversée ne dure que trois minutes et rapporte des gains qui peuvent atteindre la somme de 1.000 euros par rotation. Souvent, la période estivale et les vents de l’été concourent à l’augmentation de ces opérations.

Mellilla : à bord de jet skis, trois prisonniers marocains s’enfuient direction le Royaume Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page