Washington : Plusieurs lions et tigres testés positifs au coronavirus

Les humains ne sont pas les seuls à avoir à s’inquiéter du coronavirus. Un certain nombre de lions et de tigres du zoo national du Smithsonian à Washington, D.C., aux Etats-Unis, sont maintenant traités contre le virus.

Six lions d’Afrique, un tigre de Sumatra et deux tigres de l’Amour ont été testés positifs pour le coronavirus et sont en cours de traitement, a annoncé le zoo dans un communiqué de presse.

Les gardiens de zoo ont remarqué pour la première fois la semaine dernière que les animaux présentaient des symptômes, notamment une diminution de l’énergie et de l’appétit, de la toux et des éternuements.

Les animaux sont désormais traités avec des anti-inflammatoires, des antinauséeux et des antibiotiques, ces derniers étant destinés à traiter une probable pneumonie bactérienne secondaire, a indiqué le zoo.

Les animaux touchés ne sont pas tenus de se mettre en quarantaine et le public n’est pas en danger en raison du manque général d’accès des visiteurs du zoo aux animaux dans leurs enclos, a déclaré le zoo.

Les Centers for Disease Control and Prevention ont déclaré qu’il est possible pour les humains de transmettre le virus aux animaux par contact étroit, mais le risque que les animaux transmettent le virus aux humains est faible.

Le zoo national n’est pas le seul établissement à s’occuper d’animaux malades. Au zoo d’Atlanta, 18 gorilles des plaines de l’ouest sur 20 ont contracté le coronavirus, probablement d’un employé de zoo asymptomatique. Comme les grands félins du zoo national, les gorilles présentaient des symptômes tels qu’une diminution de l’appétit et de la toux.

Washington : Plusieurs lions et tigres testés positifs au coronavirus Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page