Chennaoui : « Nous resterons dans l’opposition (…) nous sommes loin des idées libérales »

Le Chef du gouvernement désigné par le Roi Mohammed VI, Aziz Akhannouch, a reçu ce mercredi au siège de son parti (RNI) le Coordinateur de la Fédération de la Gauche Démocratique (FGD), Abdeslam El Aziz, qui était accompagné par Mustapha Chennaoui, syndicaliste et ancien député de la FGD. 

Les tractations politiques pour la formation du nouvel exécutif se poursuivent quoique pour la forme. Après le deuxième round auquel ont été conviés les cinq premiers partis, c’était aujourd’hui au tour du reste de la liste des partis ayant remporté des sièges au sein de la première Chambre du Parlement.

À la fin de cette rencontre, Hespress Fr a tenu langue avec Mustapha Chennaoui. Interrogé si la FGD, qui a remporté deux sièges, a eu une proposition de la part du Chef du gouvernement pour intégrer la majorité gouvernementale, Chennaoui nous a confié que « FGD restera dans sa place habituelle et logique qui est l’opposition« .

A la question est-ce que c’est dû à une divergence des visions entre les deux partis ? Chennaoui nous confie qu’en effet,  » la vision de la gauche que prône la FGD est loin de la vision libérale que prône le RNI« , notant que la vision de la FGD  » est plus axée sur le social et l’amélioration de la qualité de vie et le quotidien des citoyens« .

Chennaoui : « Nous resterons dans l’opposition (…) nous sommes loin des idées libérales » Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page