L’UE prévoit de faire don de 200 millions de doses de vaccins aux pays africains

L’Union européenne s’engage à faire don de 200 millions de doses supplémentaires de vaccin contre le coronavirus en Afrique pour aider à freiner la pandémie à l’échelle mondiale.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré que le nouveau don qui sera entièrement versé d’ici le milieu de l’année prochaine s’ajoute aux 250 millions déjà promis et souligne la détermination de l’UE à relever le défi auquel sont confrontés les pays à faible revenu.

Von der Leyen a qualifié ce don d d‘ »investissement dans la solidarité et c’est également un investissement dans la santé mondiale ». Elle a déclaré qu’en plus de fournir 700 millions de doses aux Européens, le bloc de 27 nations en avait également envoyé autant à 130 nations combinées.

« Notre priorité première et la plus urgente est d’accélérer la vaccination mondiale », a déclaré von der Leyen. « Avec moins de 1% des doses mondiales administrées aux pays à faible revenu, l’ampleur de l’injustice et le niveau d’urgence sont évidents », a-t-elle ajouté. L’UE soutient aussi la production de vaccins en Afrique à hauteur d’un milliard d’euros.

Pour rappel, Seuls environ 3 % de la population africaine sont entièrement vaccinés, contre environ 54 % aux États-Unis et 65 % au Royaume-Uni.

Par ailleurs, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré qu’un objectif de vaccination complète de 10% de toutes les personnes en Afrique d’ici la fin septembre ne serait pas atteint à moins que les approvisionnements ne s’améliorent.

Le Maroc figure parmi les pays africains qui ont atteint l’objectif mondial de vaccination contre le coronavirus. Selon l’OMS, le Royaume est l’un des seuls dans le continent africain, avec la Tunisie et l’Afrique du Sud a avoir atteint son objectif de vaccination pour lutter contre la propagation du coronavirus et de ses variants.

L’OMS affirme que les pays africains ont jusqu’à présent reçu 158 millions de doses de vaccin. Le programme mondial de vaccination Covax, destiné à aider les pays les plus pauvres, en a fourni environ 37%, la plupart acquis par le biais d’accords bilatéraux et de dons.

Plus tôt cette année, les pays ont eu du mal à s’approvisionner via Covax, mais la situation s’est améliorée en juillet et août. L’offre a été en partie stimulée par les pays les plus riches qui ont fait des dons à Covax, ou directement aux pays africains.

L’UE prévoit de faire don de 200 millions de doses de vaccins aux pays africains Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page