Ligue des Champions : tout savoir sur ce qui attend les joueurs marocains

La 67e édition de la Ligue des Champions débute ce mardi 14 septembre. Pour ce premier tour, plusieurs joueurs marocains évoluant en Europe auront l’occasion de briller avec leurs clubs respectifs pour prétendre à une place parmi l’élite. Si la dernière campagne a été remportée par le club Chelsea de Hakim Ziyech, qu’en sera-t-il de cette saison?

Comme chaque année, la Ligue des Champions revient avec son lot de surprises. Cette campagne aura un goût différent que la précédente, puisqu’elle marque le retour du public post-Covid-19, avec des matchs de groupe exceptionnels et une pression majeure pour ceux qui aspirent à glaner leur premier trophée, à l’image du Paris Saint-Germain de Achraf Hakimi ou encore Manchester City, sans oublier les chocs entre le Barça et le Bayern Munich, entre Liverpool et le Milan AC, ou encore entre l’Inter Milan et le Real Madrid.

Et puis il y a Chelsea, club de Hakim Ziyech, tenant du titre en Ligue des champions, qui s’avère être un véritable rouleau compresseur avec le retour de Romelu Lukaku. Manchester United a également de sérieuses attentes pour hisser à nouveau la Ligue des champions maintenant que la machine à marquer Cristiano Ronaldo est de retour dans le giron. Ainsi, les clubs anglais, dont Liverpool dans ce groupe, semblent à nouveau les plus susceptibles de tout gagner, le PSG, le Bayern Munich et le Real Madrid étant les challengers les plus réalistes, bien que les équipes italiennes aient toujours le potentiel de faire une course surprise.

Parmi les pépites comptées dans ces clubs, on retrouve notamment Achraf Hakimi et Hakim Ziyech. De nombreux clubs comme le FC Séville de Munir El Haddadi, Youssef En-Nesyri, Yassine Bounou ou encore l’Ajax Amsterdam de Zakaria Labyad et Noussair Mazraoui ne sont pas à négliger puisqu’ils bénéficient d’un effectif fort qui pourrait créer la surprise. Adel Taarabt avec le Benfica Lisbonne ou encore Zouhair Feddal avec le Sporting Portugal sont également attendus par les supporters marocains.

Achraf Hakimi nourrit l’espoir d’un titre avec le PSG

Tous les projecteurs seront braqués sur Achraf Hakimi. La nouvelle pépite du Paris Saint-Germain, recruté cet été à 60 millions d’euros, a déjà séduit l’Europe par ses performances à haut voltige en Ligue 1 et disputera pour la première fois la compétition sous les couleurs parisiennes, après l’avoir remporté avec le Real Madrid et avoir défendu les couleurs du Borussia Dortmund et de l’Inter Milan.

Désormais, l’international marocain débutera la campagne avec son nouveau club face au FC Brugges, mercredi 15 septembre. La pression est grande pour le Marocain et son équipe, donnés favoris après un mercato XXL comprenant notamment la venue de la star argentine Lionel Messi et du défenseur madrilène, Sergio Ramos.

Titulaire indiscutable depuis le début de sa saison (1 but, 2 passes décisives), Hakimi peut compter sur la confiance de son coach, Mauricio Pochettino qui aura besoin de ses qualités offensives et défensives pour mener à bien cette campagne. Le technicien argentin semble déjà sous le charme de son poulain.

« Achraf est un jeune joueur que j’ai déjà suivi quand j’étais à Tottenham. Nous étions sur le point de l’emmener aux Spurs, mais il est ensuite allé jouer pour Dortmund. Il est très costaud, son potentiel physique est énorme. Il est jeune, il a encore besoin de mûrir défensivement, mais il contribue beaucoup en attaque », a-t-il déclaré ajoutant qu’il est l’un « des meilleurs latéraux au monde ».

Pour parvenir à ses fins, Hakimi et le PSG devront composer avec de sacrés concurrents. A commencer dès les poules par un Manchester City qui à l’instar des Rouge et Bleu n’a pas encore eu le retour sur investissement escompté à l’échelle européenne.

Ziyech inspire les joueurs marocains en C1

Tenant du titre avec Chelsea, Hakim Ziyech vise le doublé en Ligue des Champions et débutera la compétition ce mardi 14 septembre face au Zenit Saint-Pétersbourg. L’international marocain, qui n’avait pas disputé la finale la saison dernière compte bien retrouver les chemins de la pelouse sous la houlette de Thomas Tuchel qui semble vouloir lui donner la chance de briller cette saison.

Le technicien allemand l’a d’ailleurs utilisé à chaque match de pré-saison alors qu’il a également participé à la Super Coupe de l’UEFA, où il s’est blessé à l’épaule après avoir marqué le premier but du match. Le Marocain a également utilisé lors de la victoire de son club face à Aston Villa (3-0).

Avec Romelu Lukaku ajouté au mélange, Chelsea a l’air d’une proposition encore plus redoutable, et il est facile d’envisager que l’équipe se renforce à mesure que Tuchel dispose de temps pour travailler sa magie.

Cela donnerait plus de chances d’impressionner au meneur de jeu soyeux Hakim Ziyech, dont les performances jusqu’à présent ont été principalement décoratives, et au gardien de but Edouard Mendy, qui a été un homme clé dans le succès européen des Bleus. Les deux hommes sont les seuls représentants africains d’un club qui a, au fil des ans, eu sa juste part des meilleurs joueurs du continent.

Le trio marocain pour élever le FC Séville au plus haut niveau

Le trio marocain du FC Séville Yassine Bounou, Munir El Haddadi et Youssef En-Nesyri croiseront le fer avec l’Autrichien RB Salzbourg, ce mardi 14 septembre, tandis que Oussama Idrissi n’a pas été inscrit sur la liste des joueurs potentiels pour disputer la compétition. 

L’équipe Julen Lopetegui entrera dans le conflit après un match nul avec Elche (1-1), une victoire sur Getafe (1-0) et une victoire sur Rayo Vallecano (3-0), donc ils accumulent un bilan positif pour leurs débuts en championnat, et peuvent compter sur leur portier marocain Yassine Bounou.

Grand artisan de la victoire des Andalous en Europa League la saison dernière, Yassine Bounou est devenu le gardien numéro 1 de Julen Lopetegui et aura l’occasion de conforter sa place en tant que l’un des meilleurs gardiens d’Europe.

Pour sa part, Youssef En-Nesyri cherchera à s’appuyer sur les performances de la saison dernière. Le Marocain est probablement juste un cran en dessous de la classe mondiale, mais il s’améliore tout le temps (il a éliminé la concurrence de Luuk de Jong, qui a maintenant rejoint Barcelone) et est désormais établi comme le numéro 9 incontesté de Séville. Dans un groupe avec Lille , Salzbourg et Wolfsbourg, il pourrait bien remplir ses bottes.

Dernier marocain et le moins sûr à jouir d’un temps de jeu conséquent, est Munir El Haddadi qui a décidé de rester au sein de la formation andalouse après avoir été mis sur le marché des transferts, désiré par une pléiade de clubs tels que Watford ou encore Crystal Palace. 

Mazraoui retrouve la Ligue des Champions avec l’Ajax 

Mercredi, l’Ajax Amsterdam aura rendez-vous avec le Sporting Portugal de Zouhair Feddal. Le géant néerlandais dans lequel évolue Zakaria Labyad et Noussair Mazraoui aspire à reproduire l’épopée de sa campagne en 2018/2019 durant laquelle il été arrivé en demi-finale avant de sombrer face à Tottenham Hotspur, l’élevant au plus haut niveau européen.

Cependant, la saison dernière, qui a connu le départ de nombreux cadres dont Hakim Ziyech n’a pas été fructueuse pour la formation d’Erik Ten Hag qui s’est retrouvée en Europa League, ne réussissant pas à faire mieux.

Bien loin de cette débâcle, les Ajacides sont prêts à en découdre, comme l’a exprimé Mazraoui dans une récente interview avec Ajax TV, avec l’excitation de retrouver la plus prestigieuse compétition européenne, son hymne et particulièrement les supporters.

« Avant un match de Ligue des champions, il s’agit principalement de profiter de ce moment. Quand vous entendez l’hymne, vous n’avez pas besoin de plus de motivation. C’est un sentiment fou, que vous n’avez pas très souvent. C’est toujours la chair de poule. Surtout. quand vous entrez sur le terrain et que vous voyez vos propres supporters dans une arène pleine à craquer« , a-t-il déclaré, avant d’ajouter :

« Et puis vous entendez cette chanson. C’est génial. Vous êtes fier et vous pensez d’où vous venez. Vous avez vraiment hâte, vous ressentez cette énergie supplémentaire que vous obtenez. Ensuite, cette caméra passe devant votre tête. Là « Je ne veux pas regarder droit dans les yeux, car sinon j’ai l’impression d’être très impressionné. Alors je regarde dans le public et je vois comment tout le monde est assis là. Je pense à la façon dont j’étais là moi-même. J’ai vraiment profité de ça ».

« La saison dernière, nous avons joué sans supporters, cela a commencé à s’habituer à un moment donné. Mais maintenant qu’ils sont de retour, je sens seulement qu’ils m’ont vraiment manqué. J’ai tellement hâte », se réjouit le Lion de l’Atlas, qui retrouvera son compatriote, Zouhair Feddal, devenu un pilier du club portugais.

Adel Taarabt ne laissera pas l’occasion passer de montrer ses qualités techniques avec le Benfica Lisbonne lorsqu’il sera confronté au Dynamo Kiev, ce mardi 14 septembre.

Voici le programme complet de la première journée

MARDI 14 SEPTEMBRE :

Groupe E

Dynamo Kiev (Ukraine) – Benfica (Portugal)

FC Barcelone (Espagne) – Bayern Munich (Allemagne)

Groupe F

18 h 45. Young Boys (Suisse) – Manchester United (Angleterre), BeIn Sports 2

21 h. Villarreal (Espagne) – Atalanta Bergame (Italie)

Groupe G

Séville FC (Espagne) – RB Salzbourg (Autriche)

Lille (France) – Wolfsburg (Allemagne)

Groupe H

Malmö (Suède) – Juventus Turin (Italie)

Chelsea (Angleterre) – Zenit Saint-Pétersbourg (Russie)

MERCREDI 15 SEPTEMBRE :

Groupe A

Club Bruges (Belgique) – Paris SG (France)

Manchester City (Angleterre) – RB Leipzig (Allemagne)

Groupe B

Atlético Madrid (Espagne) – Porto (Portugal)

Liverpool (Angleterre) – AC Milan (Italie)

Groupe C

Besiktas (Turquie) – Dortmund (Allemagne)

Sporting Portugal (Portugal) – Ajax Amsterdam (Pays-Bas)

Groupe D

Sheriff Tiraspol (Moldavie) – Shakhtar Donetsk (Ukraine)

Inter Milan (Italie) – Real Madrid (Espagne)

Ligue des Champions : tout savoir sur ce qui attend les joueurs marocains Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page