Vaccination des 12-17 ans : 700.000 enfants ont reçu la première dose

Depuis le lancement de la campagne nationale de vaccination anti-Covid des 12-17 ans le mardi 31 août, quelque 700.000 enfants ont reçu la première dose du vaccin, révèle une source signe de foi à Hespress.

La vaccination des enfants âgés entre 12-17 ans semble sur la bonne voie, avant la rentrée prévue pour le 1er octobre. Selon les informations parvenues à Hespress Ar, pas moins de 700.000 enfants ont déjà bénéficié de la première dose du vaccin contre le coronavirus.

La même source a déclaré que « le ministère de la Santé travaille côte à côte avec les cadres de Santé pour s’assurer que les étudiants bénéficient du vaccin », ajoutant que « le personnel médical et sanitaire accélérera le rythme de la vaccination au cours de la semaine prochaine, avec l’augmentation des espaces de vaccination alloués par les services compétents de l’Intérieur dans plusieurs régions et préfectures ».

Après avoir exprimé un certain scepticisme au début de la compagne de vaccination, plusieurs parents d’élèves ont été « convaincus de la faisabilité et de l’efficacité de la vaccination », précise la même source, notant que « le retard dans l’entrée à l’école a contribué à ce qu’un large segment de citoyens bénéficie du vaccin ».

Pour rappel, les parents et tuteurs des élèves âgés de 12 à 17 ans et inscrits dans les établissements d’enseignement public et privé, ainsi que les écoles d’enseignement originel, les missions étrangères et instituts de formation professionnelle, peuvent faire vacciner leurs enfants contre la Covid-19 dans le centre de vaccination et avec le vaccin de leur choix (Pfizer ou Sinopharm), sans avoir à remplir la condition de lieu de résidence.

Par ailleurs, Dr. Moulay Said Afif, membre du comité de vaccination anti-covid, a indiqué dans de précédentes déclarations à Hespress que « la situation épidémiologique au Maroc est stable, et les cas admis en réanimation sont en baisse, ce qui a entraîné une baisse du taux de mortalité ».

Concernant le report de la rentrée scolaire au 1er octobre, Dr. Afif nous a confié dans une déclaration qu’il s’agit bien d’une  » décision difficile, mais judicieuse, étant donné l’ampleur que représente cette occasion annuelle pour de nombreuses familles marocaines (…), mais ouvrir les écoles et les universités face à 11 millions d’étudiantes et étudiants nous mettra face à une aventure dont les conséquences restent énormes » dit-il, notant que les « variants du virus sont plus actifs au sein des rassemblements« .

Vaccination des 12-17 ans : 700.000 enfants ont reçu la première dose Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page