Covid-19 : La fin des élections 2021 augure-t-elle une nouvelle vague épidémiologique ?

Les Marocains ont tous suivi avec attention le déroulement de la campagne électorale 2021 qui a été marqué par plusieurs défaillances, notamment l’absence des mesures barrières exigées pour limiter la propagation du Covid-19.

En effet, plusieurs sympathisants et militants de certains partis politiques ont fait fi des mesures barrières lors de leur tournée électorale ou encore les « meetings clandestins« . D’ailleurs, plusieurs vidéos et images pris par des citoyens ont capturé cette insouciance et ce non-respect des mesures barrières poussant plusieurs internautes à se demander si les mesures barrières étaient imposer qu’à eux et non aux partis politiques.

Ce constat de l’absence des mesures sanitaires lors de la campagne électorale 2021 laisse prévoir une crise épidémiologique, alors que le Maroc a marqué depuis fin août une baisse des cas positifs après l’instauration d’un couvre-feu nationale et la fermeture de plusieurs espaces (salles de sport, hammams …).

Dans une déclaration à Hespress à ce sujet, Said Moutawakil, membre du Comité scientifique de lutte contre le Covid-19 au Maroc, a indiqué que l’organisation des élections générales du 8 septembre n’aura pas d’impact négatif sur la situation épidémiologique dans le pays.

Le même interlocuteur a poursuivi que « les mesures accompagnant tout événement social peuvent donner suite à une augmentation des cas positifs au Covid. Cela dit, la tenue des élections a coïncidé avec l’enregistrement d’une tendance à la baisse de la situation épidémiologique, en plus de la baisse de l’indicateur de propagation de l’infection » a-t-il précisé.

De plus, ce membre du Comité scientifique a affirmé que « dans ce contexte, il ne peut y avoir d’augmentation notable du nombre de cas Covid-19 » s’attendant de son côté à ce que la courbe maintienne la même tendance à la baisse observée il y a quelques jours.

Dans une précédente déclaration, Dr Moulay Said Afif, membre du comité de vaccination anti-covid, avait déclaré que le « non-respect des mesures de précaution, lors de toute manifestation sociale, peut donner suite à l’apparition des foyers épidémiologiques qui contribuerait à une crise sanitaire qui apparaîtrait après une semaine ou deux ».

Covid-19 : La fin des élections 2021 augure-t-elle une nouvelle vague épidémiologique ? Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page