Gouvernement Akhannouch: Les principales attentes des Marocains

Alors que le nouveau gouvernement d’Aziz Akhannouch devrait être dévoilé dans les prochaines semaines, ce nouvel exécutif aura du pain sur la planche. Il devra s’atteler à trouver des solutions aux défis que le Maroc rencontre, dont les premiers sont d’ordre économiques, posés principalement par la crise sanitaire du coronavirus.

Les Marocains vont être très attentifs au prochain gouvernement que l’homme d’affaire Aziz Akhannouch devrait former à la suite de la victoire de son parti, le Rassemblement National des Indépendants (RNI), aux dernières législatives du 8 septembre.

Les Marocains ayant voté pour lui ont beaucoup d’attentes, notamment celles liées à la situation et la santé économique du royaume mais aussi celles liées à la création d’emploi, l’amélioration des conditions de vie, la lutte contre les disparités sociales, des solutions pour la classe moyenne acculée.

« De manière générale, le défi est de sortir des répercussions de la pandémie dans tous les domaines. C’est la première des priorité, car elle est non seulement liée au temps, urgente, et tout ce qui viendra plus tard y est lié», a déclaré le chercheur en économie, Mohamed El Cherqui, dans une déclaration à Hespress.

Pour lui, le nouveau gouvernement devrait se concentrer sur la relance de l’économie nationale, et « la remettre sur sa voie pratique telle qu’elle était en 2019 au moins », notant que le deuxième point urgent sur lequel le gouvernement devra se concentrer sera de mettre en pratique les Hautes instructions royale du Roi Mohammed VI liées la protection sociale et à la couverture santé.

Et de noter qu’il s’agit d’un projet d’une grande importance qui va toucher plus de 22 millions de Marocains, et près de 7 millions d’enfants, ajoutant que l’ancien exécutif a déjà commencé à y travailler mais que le prochain devra mettre sur pied.

L’économiste a par ailleurs estimé que le nouveau modèle de développement lancé par le Roi « pose un autre défi au gouvernement, étant donné qu’il s’étend à trois gouvernements, et comprend les domaines de l’économie, de la société, de la diplomatie, des sports et autres, afin de renforcer les mécanismes de l’économie nationale afin de qu’il est compétitif et qu’il trouve sa place dans le monde post-Covid-19. »

Le nouveau modèle de développement devrait aider à surmonter les différences économiques et sociales au sein de la société, en plus de travailler au développement de la diplomatie économique et du commerce extérieur, ainsi qu’à la création de marchés pour les produits marocains, à l’amélioration du climat d’investissement et à l’augmentation de la richesse nationale, a ajouté l’économiste.

Outre la mise en œuvre du nouveau modèle de développement, d’un programme de relance économique nationale et d’aider les secteurs frappés par la crise sanitaire, le prochain gouvernement sera attendu pour trouver une solution au système de santé, a expliqué Mohamed Charqui. « C’est ce que promettait le programme électoral du Rassemblement national des indépendants, qui s’est concentré principalement sur l’amélioration des services publics hospitaliers, sans oublier l’amélioration des services éducatifs », a-t-il affirmé.

Gouvernement Akhannouch: Les principales attentes des Marocains Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page