CE/Elections 2021: Les efforts du Maroc méritent d’être connus

Les observateurs de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) ont salué les efforts des autorités marocaines dans leur organisation des élections législatives du 8 septembre, en notant la « transparence » qui a illustré ce rendez-vous électoral. 

Les membres de APCE qui ont été invités par le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) pour suivre et observer le déroulé des élections au Maroc, étaient composé d’un groupe de 14 personnes dont 11 membres de l’Assemblée, représentant les 5 groupes politiques au sein de l’Assemblée parlementaire et provenant de 10 Etats membres européens différents.

Ils étaient par ailleurs accompagnés de l’expert juridique de la Commission de Venise du Conseil de l’Europe et de 2 membres du personnel, et ont été divisé en 7 équipes différentes déployées à Rabat, Fès, Marrakech et Casablanca, a annoncé lors d’une conférence de presse à Rabat, l’italien Alberto Ribolla, le chef de la délégation d’observation de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe.

« Ces élections ont dû faire face à un certain nombre de défis, d’une part liés aux élections à paliers multiples le même jour et au cadre électoral modifié, et d’autre part à cause de la pandémie de covid, qui portait de nombreux risques, mais aussi un facteur d’impact potentiellement majeur, l’abstention », a affirmé Alberto Ribolla.

Dans un communiqué sanctionnant les travaux de la mission des observateurs européens, les observateurs saluent « le professionnalisme des autorités responsables et la courtoisie des membres des bureaux de vote, qui ont permis d’organiser le scrutin avec intégrité et transparence ».

Et de noter la réussite de l’organisation du scrutin en dépit de la complexité de la tâche et cela « témoigne de l’engagement du Maroc à maintenir son ouverture et sa poursuite des standards plus élevés de démocratie et de l’État de droit ».

« Les efforts déployés par l’État pour favoriser une participation plus large, plus inclusive et plus représentative méritent d’être reconnus », indique le document, notant néanmoins qu’il faudrait simplifier les procédures de vote pour les Marocains résidents à l’étranger.

Sur la participation des femmes en politique, « nous notons avec beaucoup de satisfaction les efforts des autorités marocaines pour inclure davantage de femmes en politique », a affirmé le chef de la délégation d’observateur en estimant que l’introduction de la nouvelle liste régionale « ouvre la voie à une représentation plus élevée des femmes au parlement ».

Alors que la campagne s’est déroulée principalement par internet et sur les réseaux sociaux, à cause de la pandémie du coronavirus, la délégation a observé une plus grande mobilisation des électeurs dans les zones rurales pour palier au manque d’accessibilité en internet dans les zones reculées.

Et concernant les allégations de dépenses excessives des campagnes sur les réseaux sociaux « les autorités sont encouragées à définir un cadre juridique approprié pour améliorer la transparence du financement des campagnes », ont estimé les observateurs, en suggérant la création d’une commission électorale centrale indépendante pour faciliter davantage l’administration des élections.

« Comme cela a été le cas lors des élections précédentes, il y a eu des allégations d’achat de voix, de vote contrôlé ou d’intimidation d’électeurs. Cependant, nos membres ont enregistré un cas concret de tentative d’achat de voix à Rabat », a indiqué pour sa part le chef de la délégation.

« Dans l’ensemble, nous pouvons féliciter le peuple marocain pour ces élections qui se sont déroulées sans heurts et dans le calme. Nous saluons le professionnalisme des autorités étatiques responsables et la courtoisie des membres des bureaux de vote », a-t-il tenu à déclarer.

CE/Elections 2021: Les efforts du Maroc méritent d’être connus Hespress Français.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page